Vie Portuaire
Brest : Le Matterhorn à couple du capitain Tsarev

Actualité

Brest : Le Matterhorn à couple du capitain Tsarev

Vie Portuaire

Immobilisé à Brest depuis mai 2009, le Matterhorn a été déplacé jeudi dernier. Le cargo a traversé le bassin n°5 pour être remorqué jusqu'au Capitain Tsarev, un autre « navire ventouse » bloqué dans le port breton depuis novembre 2008. Non loin se trouve également l'Ebba Victor, coincé à Brest depuis le 25 août 2007 suite à une avarie de machines. Alors que le Matterhorn a été abandonné après avoir été surpris en flagrant délit de pollution maritime au large de la Bretagne, le Capitain Tsarev n'a, quant à lui, jamais été réparé. Victime d'une avarie sur son appareil propulsif, il avait été remorqué à Brest par l'Abeille Bourbon. Dans les trois cas, les armateurs se sont révélés défaillants et les coques, à l'abandon, pourrissent lentement dans le port. Cette situation est dénoncée depuis longtemps par l'association Mor Glaz, qui a une nouvelle fois réclamé, à l'occasion du déplacement du Matterhorn, que les autorités françaises y mettent un terme. « Le problème n'est déplacé que de quelques mètres. Que va-t-il maintenant se passer pour tous ces navires poubelles ? Qui prendra la décision de les faire déconstruire ? Il faudrait nous dit-on déchoir ces armateurs de leur bien, une procédure obligatoire pour ne froisser personne, afin de ne pas créer de précédent dans cet environnement du transport maritime. Ces armateurs n'ont eux respecté aucune procédure pour abandonner leurs équipages et leurs navires. Un simple coup de téléphone aux Commandants. Une procédure pour le moins expéditive », affirme l'association. Mor Glaz réclame toujours que ces coques soient démantelées à Brest où, dit-elle, se trouvent toutes les compétences industrielles nécessaires.

Déplacement du Matterhorn, jeudi dernier  (© : MOR GLAZ)
Déplacement du Matterhorn, jeudi dernier (© : MOR GLAZ)

Port de Brest