Vie Portuaire
Brest: le port veut développer la croisière

Actualité

Brest: le port veut développer la croisière

Vie Portuaire
Croisières et Voyages

La CCI Bretagne Ouest, Brest Métropole et l’office de tourisme local ont fait le point, en fin de semaine dernière, sur l’activité croisière dans le port du Ponant. Globalement, elle a été en nombre de bateaux stable en 2018 par rapport à 2017, avec en tout 14 paquebots, petits navires de luxe et unités d’expédition accueillis l’an dernier. Le nombre de passagers est en revanche en hausse sensible, avec un total de 16.172 croisiéristes en 2018, soit 4317 de plus qu’en 2017. S’y ajoutent une partie des 8061 membres d’équipage de ces bateaux, qui ont pu descendre à terre.

L’augmentation s’explique par le retour de quelques gros navires, comme le Mein Schiff 4, le Sapphire Princess, le Norwegian Jade et le Marella Discovery. L’année dernière, Brest a compté quatre escales inaugurales et deux imprévues liées à des aléas météo, dont justement celle du Sapphire Princess avec ses 2807 passagers et 1062 membres d’équipage, ainsi que le Saga Sapphire resté 24 heures à Brest avec ses 629 passagers et 427 membres d’équipage.

 

Le Sapphire Princess en rade de Brest l'an dernier (© MICHEL FLOCH)

Le Sapphire Princess en rade de Brest l'an dernier (© MICHEL FLOCH)

 

Comme ces dernières années les navires qui on fait escale à Brest sont en majorité de petites ou moyennes unités (de 80 à 1200 passagers), seulement six de ceux venus l’an dernier ayant une capacité supérieure à 1200 passagers. Côté nationalité, les Américains représentent depuis deux ans la plus importante proportion des croisiéristes faisant escale à Brest, soit 63%. Ils sont suivis par les Allemands (22%) et les Britanniques (15%).

Pour 2019, 17 escales sont à ce jour programmées. Brest accueillera notamment, pour la première fois, les paquebots MSC Preziosa, Disney Magic, ainsi que l’AIDAaura pour trois escales avec une nuit à quai, le Marella Explorer et enfin le tout neuf Spirit of Discovery qui sera bientôt livré par les chantiers allemands Meyer Wert. Parmi les escales à signaler on notera également celle de l'Astor, lors d'un voyage pour Cruises Dialysis qui offre des croisières adaptées aux personnes sous dialyse.

Alors que les prévisions pour 2020 sont à ce stade encourageantes, avec déjà 19 escales prévues pour le moment, dont apparemment le Costa Diadema, les acteurs locaux veulent accentuer le développement de cette activité. Un travail va notamment être mené pour attirer dans Brest le tiers des passagers qui, en moyenne, restent à bord des navires (un autre tiers visite la ville et le dernier tiers part en excursion vers les grands sites touristiques régionaux). Par ailleurs, dans le cadre de l’étude à long terme Brest 2040, un cabinet a été mandaté pour proposer des pistes d’amélioration de l’accueil des paquebots et croisiéristes à Brest. La CCI, la Métropole et l’Office de tourisme veulent même, ce qui parait pour le moment très ambitieux compte tenu du bassin de population breton comme des possibilités actuelles de pré et post-acheminements, lancer des réflexions pour faire de Brest un port d’embarquement. Il s’agira d’évaluer le marché qui peut être capté dans les 20 ans à venir et envisager les éventuels investissements à réaliser en termes d’infrastructures : terminal croisière, quai dédié ou encore parkings…

Parmi les bateaux ayantv fait escale à Brest l'an dernier

Le Rotterdam (© MICHEL FLOCH)

Le Rotterdam (© MICHEL FLOCH)

Le Berlin (© MICHEL FLOCH)

Le Berlin (© MICHEL FLOCH)

L'Europa 2 (© MICHEL FLOCH)

L'Europa 2 (© MICHEL FLOCH)

Le Marella Discovery (© MICHEL FLOCH)

Le Marella Discovery (© MICHEL FLOCH)

Le Marina (© MICHEL FLOCH)

Le Marina (© MICHEL FLOCH)

Le Mein Schiff 4 (© MICHEL FLOCH)

Le Mein Schiff 4 (© MICHEL FLOCH)

Le Norwegian Jade (© MICHEL FLOCH)

Le Norwegian Jade (© MICHEL FLOCH)

L'Ocean Adventurer (© MICHEL FLOCH)

L'Ocean Adventurer (© MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam (© MICHEL FLOCH)

Le Prinsendam (© MICHEL FLOCH)

Le Saga Sapphire (© MICHEL FLOCH)

Le Saga Sapphire (© MICHEL FLOCH)

Port de Brest