Disp POPIN non abonne!
Défense
ABONNÉS

Actualité

Brest : Le quai Barracuda prêt à recevoir le SNA Suffren

Défense

Dans la base navale de Brest, l’aménagement du quai destiné à l’accueil des nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque français est terminé. Aménagé au Quai d’Armement Droit Est (QADE), entre les bassins de Laninon et le quai des flottilles, ce nouveau pôle, dont la réalisation a été pilotée par le Service des Infrastructures de la Défense (SID),  est spécialement adapté pour soutenir les Barracuda, avec un plan d’amarrage et des branchements adéquats.

Ce quai servira d’abord dans le cadre des essais en mer du premier des six Barracuda. En cours d’achèvement dans le site Naval Group de Cherbourg, le Suffren sera mis à l’eau l’an prochain en vue d’une livraison à la Marine nationale en 2020. Il rejoindra Brest pour y conduire une partie de ses essais, avant de partir pour Toulon, où il sera basé.

Pour la suite, alors que les cinq autres sous-marins du même type doivent être livrés d’ici 2029 (quatre Barracuda doivent entrer en flotte sur la durée de l’actuelle LPM, qui va jusque fin 2025), le quai aménagé à Brest servira au soutien des SNA déployés en Atlantique.

Pour mémoire, les six Barracuda seront basés à Toulon, d’où Naval Group assurera leur maintien condition opérationnelle. L’essentiel des arrêts techniques de ces bâtiments, dont l’ensemble des IPER, sera réalisé dans la base navale varoise. Brest, qui se charge du MCO des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) français, pourra néanmoins, ponctuellement, assurer des arrêts techniques intermédiaires au profit des nouveaux SNA.

 

Marine nationale