Défense
Brest : Le sous-marin Rubis prêt à sortir de cale sèche

Actualité

Brest : Le sous-marin Rubis prêt à sortir de cale sèche

Défense

La division Services de DCNS achève la première Indisponibilité pour Entretien Longue d'un sous-marin nucléaire d'attaque à Brest. Entré au bassin 8 le 23 août 2007, le SNA Rubis doit quitter cette cale sèche demain ou lundi prochain. Le bâtiment a fait l'objet d'importants travaux de maintenance, DCNS assurant également la réparation de la partie avant. Le dôme sonar avait, en effet, été endommagé lorsque le Rubis avait touché le fond, au large des côtes varoises, en mars 2007. Un nouveau dôme avait été acheminé l'été dernier depuis Toulon par le transport de chalands de débarquement Foudre.
Après sa sortie de cale sèche, le Rubis subira deux semaines d'essais à quai avant de mener courant juin ses essais en mer. Il doit être de nouveau opérationnel début juillet.
Pour DCNS, ce navire constitue non seulement la première IE longue de SNA réalisée à Brest mais aussi la première fois que ce type de bâtiment connaît un arrêt technique dans le bassin 8. Cette forme avait été spécialement aménagée pour l'entretien des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de la Marine nationale. Elle dispose, notamment, d'un berceau et d'un toit amovible permettant le travail « au sec » et évitant les regards indiscrets, notamment des satellites.
Construit à Cherbourg et mis en service en 1983, le Rubis est le premier d'une série de six SNA. Armé par 70 hommes, il déplace 2660 tonnes en plongée et mesure 73.6 mètres de long. Les sous-marins de cette classe seront remplacés par une nouvelle série de bâtiment, les Barracuda. Le Suffren, premier SNA de cette classe, est en cours de construction chez DCNS, à Cherbourg. Il doit être mis en service en 2017.

  Le Rubis dans le bassin n°8 (© : DCNS)
Le Rubis dans le bassin n°8 (© : DCNS)

Naval Group (ex-DCNS) Marine nationale