Science et Environnement
Brest : Les nouvelles vedettes du Parc marin d’Iroise en essais

Actualité

Brest : Les nouvelles vedettes du Parc marin d’Iroise en essais

Science et Environnement
Vie Portuaire

Des essais qui décoiffent en rade de Brest pour la Valbelle, l’une des deux nouvelles vedettes destinées au Parc naturel marin d’Iroise. Des bateaux ayant d’ailleurs permis de faire revivre la construction navale brestoise puisque c’est la société Chaudronnerie Industrielle de Bretagne (CIB), installée au port de commerce près de la forme 3, qui les a réalisés. Longues de 11.5 mètres et construites en aluminium, la Valbelle et l’Augustine sont dotées de deux moteurs de 250 cv Mercury. Elles seront basées à Douarnenez et au Conquet.  

 

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

 

En attendant, les essais se poursuivent et la Valbelle a eu le droit, hier après-midi, à une sortie dans des conditions « sportives » jusqu'à l'ouvert du goulet de Brest. Filant 15 nœuds (vitesse relevée sur MarineTraffic), la vedette progressait par fort clapot face à un vent d'ouest de 20-25 noeuds. Et dans ces conditions,elle s'est, comme en témoignent les photos de Michel Floch, montrée très stable et bénéficiant d'une bonne tenue face à la vague. 

 

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

La Valbelle (© MICHEL FLOCH)

 

Les deux nouvelles vedettes vont venir compléter les moyens nautiques du Parc naturel marin d’Iroise, créé en 2008. Pour les opérations de contrôle, de sensibilisation des usagers et du suivi du milieu, le parc ne disposait jusqu’ici que de quatre semi-rigides, deux de 8 mètres et deux autres de 5.8 mètres. S’y ajoute une unité océanographique, l’Albert Lucas. Mutualisé avec l’Institut universitaire européen de la mer,  ce petit navire permet de cartographier certaines zones du parc, sert à des expérimentations et réalise des travaux en biologie, écologie, océanographie (physique et chimique) et géologie. 

 

 

Port de Brest