Marine Marchande
Brest : l'Etat prend en charge le retour des marins abandonnés du Karl

Actualité

Brest : l'Etat prend en charge le retour des marins abandonnés du Karl

Marine Marchande

Le cargo qui contient 900 tonnes de semence de pommes de terre pour l'Algérie est amarré depuis le 24 février à Brest. Avec, à son bord, huit marins abandonnés. L'Etat met en oeuvre les procédures qui permettront aux marins de rentrer chez eux. Après avoir constaté l' abandon des marins par l' armateur du navire KARL, les services de l’État, en lien étroit avec les acteurs sociaux de la communauté portuaire du port de Brest, conscients de la gravité de la situation, ont décidé de déclencher un dispositif d'aide aux marins :
- livraison de moyens de subsistance à bord,
- activation du fonds national d'aide d'urgence géré par l'Association de gestion des interventions sociales maritimes (AGISM),
- mise en œuvre à titre dérogatoire des procédures de rapatriement par l'Office français de l'intégration et de l'immigration (OFII).
Les marins pourront ainsi regagner leur foyer dans les premiers jours de mai.
> La décision des affaires maritimes



Un article de la rédaction du Télégramme

Port de Brest