Vie Portuaire
Brest : L’Ocean Jasper et l’André Colin partent se faire déconstruire chez Navaleo

Actualité

Brest : L’Ocean Jasper et l’André Colin partent se faire déconstruire chez Navaleo

Vie Portuaire

Responsable du naufrage du Sokalique, qui avait coulé suite à un abordage, provoquant la mort du patron du caseyeur breton en août 2007, l’Ocean Jasper a quitté la base navale de Brest, où il stationnait depuis bientôt 11 ans. Abandonné par son propriétaire et vendu aux enchères au groupe Les Recycleurs Bretons, le vieux cargo, long de 81 mètres, a été pris en charge le 2 mai par les lamaneurs brestois et les remorqueurs Saint Denis et Clairvoyant de l'armement Boluda. Ces derniers l’ont conduit vers le port de commerce, où il va être déconstruit par Navaleo. 

 

 

Cette filiale des Recycleurs Bretons, qui a déjà l’ancien VN Partisan à démanteler, a également pris en charge, hier, un autre bateau. Il s’agit de l'André Colin, ancien transbordeur de la compagnie Pen Ar Bed désarmé en 2016, qui rejoint ces autres coques pour être démoli. Doit suivre le Carib Palm, cargo arraisonné en décembre 2015 dans le cadre d’un trafic de drogue et en attente depuis à Boulogne. Ce navire est toujours en attente des autorisations administratives qui lui permettront d'être remorqué jusqu'à Brest.

 

L'ex-VN Partisan (© MICHEL FLOCH)

L'ex-VN Partisan (© MICHEL FLOCH)

L'André Colin (© MICHEL FLOCH)

L'André Colin (© MICHEL FLOCH)

Le Carib Palm (© FABIEN MONTREUIL)

Le Carib Palm (© FABIEN MONTREUIL)

Port de Brest