Marine Marchande
Brest : Mor Glaz dénonce l'abandon de cargos dans le port

Actualité

Brest : Mor Glaz dénonce l'abandon de cargos dans le port

Marine Marchande

Mor Glaz organise aujourd'hui une action à bord du Matterhorn, l'un des cargos abandonnés par son armateur dans le port de Brest. L'association bretonne dénonce la manière dont le propriétaire de ce navire n'a pas assumé ses responsabilités envers son bateau et l'équipage qui était à bord. Dérouté le 26 mai 2009 à Brest pour une affaire de pollution maritime, le Matterhorn comptait 13 marins russes et 2 ukrainiens. Ces hommes ont attendus des mois, sans salaire, de pouvoir rentrer chez eux, l'armateur du cargo, installé aux îles Marshall, ayant apparemment profité de la crise pour abandonner le navire et son équipage. Outre le Matterhorn, un autre bateau, le Capitain Tsarev, est lui aussi immobilisé à Brest depuis le 28 novembre 2008. Là encore, 9 marins ukrainiens, non payés, avaient patientés plusieurs mois avant d'être rapatriés.

Le Capitain Tsarev à Brest  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Capitain Tsarev à Brest (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Aujourd'hui, ces « navires ventouses » se révèlent bien encombrant et leur abandon impose un traitement par les autorités françaises. « Les Organisations Internationales doivent donner aux Etats qui rencontrent ces abandons des procédures d'urgences afin de régler ces situations scandaleuses. La France doit montrer l'exemple, arrêtons d'avoir des égards envers ces pseudo-armateurs, qui eux ne respectent rien ou pas grand-chose », affirme Mor Glaz. Pour l'association : « Ces navires encombrent le port de Brest (et) occupent des places à quai. Les Etats doivent donner des moyens qui permettront à la justice de mettre fin à ces situations ingérables. Il faut des procédures d'urgences afin que ces situations ne s'éternisent plus ni à Brest ni ailleurs ».

Le Matterhorn à Brest  (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Matterhorn à Brest (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)