Vie Portuaire
Brest : Mor Glaz remet 400 euros au mécanicien de l'Ebba Victor

Actualité

Brest : Mor Glaz remet 400 euros au mécanicien de l'Ebba Victor

Vie Portuaire

A Brest, la CGT et l'association Mor Glaz continuent de se mobiliser pour venir en aide à Claude Foko, un marin camerounais abandonné à son sort sur le cargo Ebba Victor, bloqué à Brest depuis le 25 août 2007 suite à une avarie de machines. Arrivé à bord en mai 2009, le mécanicien n'a, depuis, reçu que deux mois de salaires et ne peut aider financièrement sa famille, qui habite Douala et serait menacée d'expulsion. Interpellé par la CGT, Armand Fokam, le propriétaire de l'Ebba Victor, un Camerounais résidant en Allemagne, s'est rendu à Brest les 11 et 12 octobre. Mais, depuis, la situation ne semble pas avoir évolué. Afin d'aider Claude Foko, Mor Glaz lui a donc remis 400 euros. L'association réclame l'intervention des autorités françaises et camerounaises, qui ont été alertées de la situation. « Elles doivent obliger Armand Fokam à respecter ses obligations vis-à-vis de son employé, règlement des salaires et rapatriement », explique Jean-Paul Hellequin, président de Mor Glaz, dans les colonnes de nos confrères du Télégramme.

Port de Brest