Marine Marchande
Brest : Un cargo repart avec quelques vivres

Actualité

Brest : Un cargo repart avec quelques vivres

Marine Marchande

Le cargo Antigone Z, en escale à Brest cette semaine, a bien failli quitter le port avec « pratiquement (aucun) vivre à son bord », affirme la CGT des Marins du Grand Ouest. Selon le syndicat, les Affaires Maritimes, alertées de la situation du bateau panaméen et de ses 10 membres d'équipage russes, est intervenue. Le vieux cargo, construit en 1969, a finalement appareillé après avoir fait quelques courses pour, seulement, 600 euros. « Est-ce suffisant ? Ce cargo fait route vers Saint-Pétersbourg soit environ 6 jours de mer si tout va bien », s'interroge la CGT, qui déplore une précarisation grandissante dans la marine marchande et dénonce les réductions de coûts opérées par certaines compagnies et dont les équipages font les frais. « Ces situations sont trop fréquentes. Les organisations internationales étant impuissantes face à ces mauvais armateurs, le syndicat CGT des Marins du Grand Ouest souhaite que les professionnels du port signalent lorsque qu'une situation parait non-conforme aux règles sociales, seul moyen pour essayer de mettre fin à certaines dérives ».

Port de Brest