Marine Marchande
Brest : Un supply en cours de transfert  pour achèvement à la dérive

Actualité

Brest : Un supply en cours de transfert pour achèvement à la dérive

Marine Marchande

Un remorqueur aidant un autre remorqueur à remorquer un remorqueur inachevé... La préfecture maritime de l'Atlantique s'est retrouvée, hier, face à une situation plutôt inhabituelle. A 3H10 du matin, le remorqueur britannique Sun London a signalé la rupture de la remorque avec laquelle il tractait un remorqueur de soutien (Supply) pris en charge aux chantiers espagnols de Setubal pour être achevé en Norvège. Le convoi se trouvait alors à 55 km dans le nord-nord-ouest de l'île de Batz (Finistère). Afin de prendre en charge la coque de 70 mètres, alors à la dérive, le remorqueur Abeille Bourbon, qui se trouvait au mouillage d'attente du Stiff (Ouessant), a appareillé. « Une fois parvenu sur place vers 06h30, l'équipage de l'Abeille Bourbon a observé une forte dérive du supply vers la côte à une vitesse de 5,5 km/h (3 Nd) environ. Face à cette situation, le préfet maritime a mis en demeure l'armateur de faire cesser le danger ainsi créé pour les côtes françaises », indique la Marine nationale. Dans le même temps, la préfecture maritime envoyait une équipe d'évaluation et d'intervention qui a été hélitreuillée par hélicoptère Super-Frelon à bord du supply vers 10 heures. Une demi-heure plus tôt, l'armateur signait un contrat d'assistance avec la société Les Abeilles International, propriétaire de l'Abeille Bourbon. Cette dernière a pris la coque en remorque vers 10h45. Le convoi et le Sun London étaient attendus à Brest cette nuit.

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer