Défense
Brest : Une avarie prolonge l'arrêt technique de la frégate Primauguet

Actualité

Brest : Une avarie prolonge l'arrêt technique de la frégate Primauguet

Défense

En Indisponibilité Périodique pour Entretien et Réparations (IPER) depuis le 26 septembre, la frégate anti-sous-marine Primauguet est contrainte de rester plus longtemps que prévu au bassin 3 de la base navale de Brest. Lors du passage en cale sèche du bâtiment, une fuite d'huile due à une fissure sur l'arbre porte-hélice a été détectée. « Le remplacement de cet élément de la chaine propulsive impose alors une prolongation de l'arrêt technique de plusieurs semaines. La durée précise de cet arrêt sera affinée ultérieurement en fonction des compléments d'investigations qui sont menés sur cette avarie et des résultats des premiers essais à la mer du Primauguet qui devraient se tenir dans le courant du deuxième trimestre 2012 », précise la Marine nationale.
Cinquième des 7 frégates du type F70 ASM, le Primauguet est entré en service en 1986. Son dernier arrêt technique majeur a eu lieu il y a trois ans. Entre temps, la frégate, en plus de ses missions de protection des sous-marins de la force océanique stratégique, a été déployée à deux reprises : un déploiement de 4 mois en océan Indien fin 2009 et une mission de 3 mois en Atlantique début 2011.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française