Construction Navale
Bretagne Pôle Naval mise sur la diversification et la formation

Actualité

Bretagne Pôle Naval mise sur la diversification et la formation

Construction Navale

« L’année 2012 aura été celle de la diversification et du développement des compétences. 2013 verra la poursuite de cet effort». Jacques Dubost, le président de Bretagne Pôle Naval, qui regroupe 103 entreprises bretonnes de la filière navale, a donné le ton, lors de ses vœux.  Depuis l’année dernière, BPN a entrepris plusieurs actions pour faire accéder ses adhérents, dont de nombreuses PME, à des marchés émergents du domaine maritime.  Et notamment les énergies marines renouvelables (EMR). « BPN a noué un partenariat avec le consortium Ailes Marines ( NDLR : avec notamment Areva et Iberdrola), qui a obtenu la concession pour le champ d’éoliennes offshore de Saint-Brieuc. Celui-ci a vu en nous une interface efficace pour s’appuyer sur le tissu industriel local. Nous avons organisé des réunions pour identifier les besoins spécifiques du consortium et comment nos adhérents peuvent y répondre ». Dans le viseur de la filière bretonne, il y a aussi les autres types d’énergies marines, hydroliennes notamment avec DCNS ou Sabella et éoliennse flottantes avec le projet porté par DCNS et l’entreprise lorientaise Nass&Wind. Autre marché prometteur : le pétrole et le gaz, « en faisant le compte, nous nous sommes rendus compte qu’une trentaine d’entreprises bretonnes travaillent dans le secteur pétrolier, nous avons donc effectué une étude pour que nos adhérents connaissent l’étendue de ce marché ».

 
 
Plus de 600 personnes formées en 2012
 
 
Pour soutenir cette diversification, BPN a largement misé sur les hommes et sur la formation. « En 2012, nous avons participé à la mise en place d’un programme de type Edec (engagement pour le développement de l’emploi et des compétences) qui a permis de former près de 600 personnes. Nous avons également participé à la mise en place une licence professionnelle "naval" à l’IUT de Lorient, qui a remporté un joli succès pour sa première année. Les 22 élèves suivent une enseignement en contrat de professionnalisation chez nos entreprises adhérentes comme DCNS, Piriou, STX ou encore Sofresid ». Une solide action de formation que BPN compte reconduire pour cette année, avec la reconduction espérée d’un programme Edec, mais également la mise en place locale du programme Ocean 21 géré par le GICAN et le programme Emergence, pour le domaine spécifique des EMR.  Enfin lors du prochain selon Euromaritime, BPN sera la première filière régionale à signer, avec sept de ses adhérents,  une charte inter-entreprise de la médiation, « une façon d’officialiser les bonnes pratiques existants entre les donneurs d’ordres et les sous-traitants », précise Anne-Marie Cuesta, déléguée générale de BPN.