Marine Marchande
Brève escale brestoise pour l'Oceanic Endeavour

Actualité

Brève escale brestoise pour l'Oceanic Endeavour

Marine Marchande

Après l'Oceanic Phoenix en janvier, c'est un autre navire sismique de CGG, l'Oceanic Endeavour, qui a fait une brève escale mercredi dernier à Brest. Mais contrairement à l'Oceanic Phoenix (géré par Louis Dreyfus Armateurs et armé en partie par des officiers français) venu en arrêt technique, l'Oceanic Endeavour, sous gestion norvégienne d'Eidesvik, n'a fait que passer quelques heures au port de commerce de la cité du Ponant. Le navire de 106 mètres de long pour 26 mètres de large arrive des champs pétroliers au large de l'Angola et a repris sa route vers la mer du Nord. Construit en 2008, l'Oceanic Endeavour peut être équipé de 16 streamers (flûtes remorquées contenant des hydrophones utilisés pour l'acquisition sismique) et peut réaliser des acquisitions en 3 et même 4 D ( les trois dimensions spatiales ainsi que l'évolution temporelle de la réserve pétrolière).

 

 

(MICHEL FLOCH)

(MICHEL FLOCH)

Port de Brest CGG | Actualité du groupe de Géosciences