Pêche
Brexit : le port de Lorient se prépare au pire

Actualité

Brexit : le port de Lorient se prépare au pire

Pêche

Le port de pêche de Keroman, à Lorient, dont la moitié des poissons débarqués proviennent des eaux britanniques, tente d’anticiper les éventuelles conséquences du Brexit. Différents scénarios se dessinent.

« C’est devenu " Plus belle la vie ". Tous les jours, il y a quelque chose qui se passe ». Jean-Paul Solaro, le président de la Société d’économie mixte (SEM) de Lorient-Keroman, et tous les acteurs du port suivent de très près les péripéties de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Le Brexit doit intervenir le 31 octobre, sauf nouveau report. Aujourd’hui, la moitié des poissons débarqués au port de Keroman est pêchée dans les eaux

Port de Lorient