Vie Portuaire
Brexit : Un démarrage sans encombre dans les ports

Actualité

Brexit : Un démarrage sans encombre dans les ports

Vie Portuaire

Le 1er janvier 2021, le Brexit est entré en vigueur. Les relations maritimes entre le Royaume-Uni et le continent se sont déroulées sans encombre sur les premières journées. La validité du système mis en place devra faire ses preuves sur le long terme. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

Après le blocage de centaines de camions en camions en Grande-Bretagne à la fin du mois dernier en raison de l’apparition d’une nouvelle souche de la Covid-19 et un accord qui tardait à être signé, tous les signaux étaient au rouge le 20 décembre. Pour les opérateurs, un Brexit avec un « No Deal » devenait la seule issue. Il a fallu des négociations âpres entre le gouvernement de Boris Johnson et la Commission européenne pour qu’un accord soit finalement trouvé et signé le 24 décembre. Beau cadeau de Noël pour le monde des transports.

De nouvelles tâches administratives

Le Brexit a aussi pris effet pour le Tunnel sous la Manche dès le 1er janvier à 00h00. Le trafic y est resté fluide lors des premiers jours.

La signature de ce traité entre les deux divorcés et la possibilité pour les opérateurs routiers d’emprunter les liens maritimes et terrestres entre la Grande-Bretagne et le continent ont débloqué la situation. Dès le 1er janvier, les ports français de la Manche et de la mer du Nord ont pu travailler dans les nouvelles conditions. Si le régime des contrôles reste identique, ce sont les administratifs qui vont voir leur travail augmenter.

“Nous sommes sereins”

Sur le port de Calais, la direction est sereine. Dans un entretien, Jean-Marc

Divers Ports