Marine Marchande
Britannica Hav : Succès d'une opération inédite

Actualité

Britannica Hav : Succès d'une opération inédite

Marine Marchande

« Je ne suis pas réellement surpris de cet accident, notre mer est parmi les plus utilisées du globe ». Avec l’arrivée hier après-midi de la coque retournée du Britannica Hav dans le port du Havre, le vice-amiral d’escadre Pascal Ausseur, préfet maritime de la Manche mer du Nord, vient de boucler une des plus grosses opérations de sauvetage de l'histoire de sa zone.

Remorquée par l'Abeille Liberté et entourée par l'Argonaute, le patrouilleur Flamant et deux remorqueurs portuaires de Boluda Le Havre, la coque de 88 mètres de long, retournée depuis sa collision avec le chalutier Deborah mardi, a franchi les passes en tout début d’après-midi. « Nous avions une fenêtre de pleine mer, il était donc impératif de l’utiliser ». La coque a été amenée au quai Osaka, un ancien terminal conteneurs, qui n’est actuellement pas exploité. Les lamaneurs ont utilisé les estropes qui avaient servi au remorquage de la coque : un câble a été passé à l’avant, dans le propulseur d’étrave, par l’équipage de l’Abeille Liberté. Le deuxième a été ajouté à l’arrière, sur la ligne d’arbre, lors de la prise en charge par le remorqueur portuaire. La coque est désormais sécurisée, un barrage anti-pollution a été déployé à titre préventif. Les soutes du Britannica Hav contiennent une trentaine de tonnes de gasoil mais aucune fuite n’a été constatée.

 

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer