Construction Navale
Brittany Ferries : Chiffre d'affaires en baisse mais pertes limitées

Actualité

Brittany Ferries : Chiffre d'affaires en baisse mais pertes limitées

Construction Navale

La compagnie bretonne a annoncé vendredi ses résultats pour 2009. Brittany Ferries a vu son chiffre d'affaires se contracter de 11% par rapport à 2008, soit 332.3 millions d'euros, et termine l'année légèrement dans le rouge, avec un résultat net, négatif, ressortant à - 5.67 millions d'euros. Dans un contexte économique difficile, l'armement breton estime présenter des « résultats satisfaisants, conformes à ses prévisions et supérieurs à la moyenne du marché Transmanche ». Sur l'année, les navires de Brittany Ferries ont transporté 2.571 millions de passagers, 789.000 véhicules de tourisme et 195.000 véhicules industriels.

Consolidation des parts de marché

Sur la Manche Ouest et Centrale, l'armement a légèrement consolidé ses parts de marché sur les passagers (9.8% en 2009 contre 9.5% en 2008) et les véhicules de tourisme (12.7% en 2009 contre 12.5% en 2008) tout en restant stable sur le fret (5.4%, inchangé).
Sur la Transmanche, alors que le trafic global (ferries et tunnel) a reculé de 8.5% l'an dernier, Brittany Ferries a limité sa baisse à 5.2%. En revanche, elle a enregistré une décrue du fret légèrement plus importante (17% contre 16% sur le marché global). « La chute importante et durable de la livre sterling au cours de l'exercice : 15% (85 % du chiffre d'affaires est réalisé en livre sterling), la diminution du trafic fret et passagers expliquent la baisse de notre chiffre d'affaires et la dégradation de nos résultats », précise la compagnie. Sur un CA de 332.3 millions d'euros, 56% proviennent du transport et des prestations touristiques aux passagers, 23 % du transport de véhicules industriels, 20 % des ventes à bord et 2% d'autres activités.

Rationalisation de la flotte

Alors que le nouveau ferry Armorique est entré en service en 2009 et que le Cap Finistère a débuté son activité la semaine dernière, la compagnie a décidé de désarmer le Barfleur, qui est proposé sur le marché de l'affrètement. « Le contexte économique actuel oblige la Compagnie à poursuivre la rationalisation de sa flotte sur le Transmanche. Dans le même temps, notre développement stratégique sur l'Espagne, première destination de vacances des britanniques, prévoit l'accroissement de l'exploitation de nos navires », souligne l'armement. Ainsi, 5 allers-retours par semaine sont proposés cette année entre Santander, Plymouth, Poole et Portsmouth, contre 3 rotations en 2009. « L'arrivée du navire Cap Finistère, acquisition en propre de BAI SA, le 16 février 2010, permettra d'assurer ce renforcement commercial en complément du Pont Aven, et du Cotentin pour le fret ».
Alors que le redéploiement de la flotte vise à « dégager une meilleure productivité », pour 2010, Brittany Ferries prévoit une « stabilisation de nos volumes transportés tant en passagers qu'en fret ».

Brittany Ferries