Marine Marchande
Brittany Ferries confirme son redressement et recrute

Actualité

Brittany Ferries confirme son redressement et recrute

Marine Marchande

Trois ans après la mise en œuvre difficile de son plan de retour à la compétitivité, qui avait suivi des pertes de 18 millions d’euros en 2011, la saison écoulée confirme le redressement de Brittany Ferries. Pour 2014/2015, l’armement de Roscoff a transporté 2.568 millions de passagers, soit 5.5% de hausse par rapport à l’exercice précédent et même 9% pendant l’été, alors que le trafic fret a fait un bond de 21% avec 31.000 camions supplémentaires. Le fret représente désormais 20% du chiffre d’affaires de la compagnie. Selon Brittany Ferries, l’ajout de capacités transmanche au Havre et le développement des liaisons vers l’Espagne ont permis de consolider la croissance, toutes les lignes ayant selon l’armement vu leur fréquentation augmenter. « Cette forte progression valide la stratégie résolument volontariste et offensive de la compagnie, développée dans le cadre de son Plan de retour à la compétitivité lancé en 2012 en dépit des difficultés financières rencontrées », affirme Jean-Marc Roué, président de Brittany Ferries.

Forte de ces bons résultats, la société, qui a porté sa flotte à 10 navires cette année et annonce à ce jour 2080 salariés, a repris ses recrutements. Elle affirme ainsi qu’elle aura procédé à l’embauche de 400 salariés en CDI sur 2015 et jusqu’au début de l’année prochaine.  A ces effectifs s’ajoutent toujours 800 saisonniers, qui travaillent pour Brittany Ferries du printemps à l’automne.

Concernant les retombées économiques sur les territoires, la compagnie a livré hier un chiffre intéressant. Elle dit rester la principale source de séjours de touristes britanniques dans le Grand Ouest, avec 10 millions de nuités en 2015 sur la Bretagne et la Normandie, reliées par ses navires au Royaume-Uni. Cela représenterait une manne de 600 millions d’euros pour l’économie locale. 

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne