Marine Marchande
Brittany Ferries dément les pressions de la région Bretagne

Actualité

Brittany Ferries dément les pressions de la région Bretagne

Marine Marchande

Dans un communiqué, Brittany Ferries a précisé, la semaine dernière, ses relations avec la collectivités territoriales, actionnaires dans les sociétés propriétaires des navires de sa flotte. Une mise au point qui intervient après que des media aient relayé des rumeurs de pression de la région Bretagne sur l'armateur pour que l'arrêt technique du ferry Armorique se déroule au chantier brestois Sobrena, actuellement en difficulté.
La compagnie roscovite a donc souhaité préciser que "la région Bretagne n'est pas seule propriétaire des navires exploités par la compagnie. En effet, ceux-ci sont détenus par des sociétés dont Brittany Ferries est actionnaire avec les collectivités territoriales bretonnes et bas-normandes. Les navires sont ainsi détenus majoritairement par Brittany Ferries. Ces sociétés propriétaires des navires louent les navires à Brittany Ferries. Cette dernière paie des loyers qui permettent aux sociétés propriétaires de couvrir l'ensemble de leurs charges financières. Ce dispositif public/privé n'apporte aucune subvention à la société Brittany Ferries, société de droit privé dont les actionnaires majoritaires sont depuis sa création (1972) les coopératives légumières du Nord Bretagne".
Concernant la décision d'effectuer l'arrêt technique de l'Armorique à Brest, Brittany Ferries précise que la Sobrena a été retenu après un appel d'offres. L'Armorique sera au chantier brestois du 14 au 28 novembre.

Brittany Ferries