Marine Marchande
Brittany Ferries reprend le trafic passagers dès la semaine prochaine

Actualité

Brittany Ferries reprend le trafic passagers dès la semaine prochaine

Marine Marchande

Le gouvernement britannique n’a pas encore annoncé officiellement la fin de la quatorzaine obligatoire à l’entrée du Royaume-Uni mais Brittany Ferries fait quand même le pari de redémarrer dès la semaine prochaine le trafic passagers sur 8 de ses 11 bateaux. « La quatorzaine se termine le 28 juin au Royaume-Uni. Sauf contre-ordre du gouvernement britannique dans les prochains jours », précise la compagnie roscovite, interrogée par Mer et Marine à ce sujet.

Le 29 juin, ce sont donc quatre liaisons qui doivent redémarrer (Caen-Portsmouth avec le Mont St Michel ; Portsmouth-Santander avec le Cap Finistère, Roscoff-Plymouth avec l’Armorique, Rosslare-Roscoff puis Roscoff-Bilbao avec le Kerry). Le 30 c’est le retour en flotte du Pont-Aven qui va reprendre à Portsmouth vers Santander, avant de remettre cap vers Cork le 3 juillet au départ de Roscoff. Il alternera les liaisons vers l’Espagne, l’Angleterre et l’Irlande ensuite. Le Connemara va reprendre la ligne Portsmouth-Cherbourg le 10 juillet, puis Portsmouth-Le Havre le 12 (durant l’été, il escalera à Cherbourg du jeudi au samedi et au Havre du lundi au mercredi). Le 12 juillet, le Normandie sera aligné sur la ligne Caen-Portsmouth et le 17 le Bretagne retrouvera la rotation Saint-Malo-Portsmouth.

Pour mémoire, Brittany Ferries a, suite au confinement, arrêté le transport de passagers (sauf mesures exceptionnelles de rapatriement coordonnées avec le Foreign Office britannique) et désarmé une partie de sa flotte. Depuis fin mars, seuls cinq navires effectuent des traversées fret (le Mont Saint Michel, entre Ouistreham et Portsmouth ; le Connemara, entre Portsmouth et Cherbourg ; le Cap Finistère, entre Portsmouth et Santander ; le Pélican, entre Pool et Bilbao ; et le Kerry, entre Rosslare et Bilbao)

Toute la flotte n’est pour autant pas réarmée puisque l’Etretat (habituellement sur Le Havre-Portsmouth), le Barfleur (Cherbourg-Poole) et le Normandie Express (Cherbourg-Portsmouth) ne reviendront pas en ligne cet été. « Cette décision est motivée par le manque de visibilité de la demande sur la période estivale et également au nombre restreint de cabines sur ces navires », explique la compagnie.

Dans le cadre du protocole sanitaire mis en place pour le retour des passagers, Brittany Ferries opère une importante baisse de capacité de transport : « les limites de capacité dépendront des navires et seront revues au cours de l'été. A titre d'exemple, la capacité maximale sur le Mont St Michel, sera de 550 passagers à partir du 29 juin soit une réduction de plus de 60 %. Cette restriction s'appliquera à minima jusqu'à la mi-juillet ». La compagnie, qui a déjà pu éprouver un protocole sanitaire ces trois derniers mois avec le transport des chauffeurs routiers, a mis en place 12 règles obligatoires que les passagers devront observer. Questionnaires de santé, embarquements et débarquements échelonnés, port du masque, restauration adaptée mais surtout cabines obligatoires de jour et de nuit et climatisation exclusivement alimentée par l’air extérieur.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne