Marine Marchande
Brittany Ferries s'implante au Pays-Basque espagnol

Actualité

Brittany Ferries s'implante au Pays-Basque espagnol

Marine Marchande

Les autorités portuaires de Bilbao étaient présentes hier matin, au nouveau terminal ferry basque, pour l'arrivée du Cap Finistère. Parti lundi matin de Roscoff (et la veille au soir de Portsmouth), le navire de Brittany Ferries inaugurait la première liaison commerciale de la compagnie entre l'Angleterre, la Bretagne et le Pays-Basque espagnol. Désormais, le Cap Finistère fera deux touchées par semaine à Bilbao, une troisième rotation du ferry desservant un autre port espagnol, Santander, où l'armement finistérien est historiquement implanté (depuis 1978). A Bilbao, Brittany Ferries a permis au port de pallier l'arrêt, fin septembre 2010, de la ligne exploité par P&O au départ de Portsmouth (pour des traversées régulières et des mini-croisières, soit environ 200.000 passagers par an). « C'est très important pour le port de Bilbao de poursuivre la tradition des liaisons avec l'Angleterre, qui ont débuté en 1969. Le marché est important et c'est une bonne nouvelle pour le Pays-Basque et la Bretagne, puisque le navire s'arrête aussi (une fois par semaine, ndlr) à Roscoff », explique le président du port de Bilbao, qui a accueilli hier matin le Cap Finistère et les dirigeants de Brittany Ferries, dont Jean-Marc Roué, président du Conseil de surveillance.

Débarquement à Bilbao au petit matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Débarquement à Bilbao au petit matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

100.000 passagers et 7000 pièces de fret

Même si Brittany Ferries est déjà présent à Santander, José Ramon de la Fuente Arteagabeitia estime qu'il ne s'agit pas d'une concurrence entre ports espagnols mais plutôt de services complémentaires : « Nous avons un marché différent. Les volumes traités par le port de Bilbao sont supérieurs grâce à son hinterland et les connexions routières et ferroviaires dont il dispose. Et je suis sûr qu'à l'avenir, le trafic augmentera ». Pour permettre le développement de l'activité fret et passagers, l'autorité portuaire a investi dans l'aménagement d'un nouveau terminal, doté de deux rampes, d'un vaste terre-plein et d'une petite gare maritime (que loue Brittany Ferries), soit un investissement de 500.000 euros. Bénéficiant déjà d'une ligne fret exploitée par Transfennica avec Zeebrugge (4 à 5 rotations par semaine), Bilbao compte beaucoup sur le développement de la liaison avec la Grande-Bretagne offerte par la compagnie française. D'ici la fin de l'année, Brittany Ferries espère transporter, entre Portsmouth et Bilbao, quelques 100.000 passagers et 7000 pièces de fret. Grâce à l'ouverture de cette nouvelle ligne, l'armement breton complète son autoroute de la mer vers l'Espagne, qui compte désormais 7 allers-retours par semaine, soit trois effectuées par le Cap Finistère, deux par le Pont Aven et deux autres par le fréteur Cotentin.

Le président du port de Bilbao et Jean-Marc Roué (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le président du port de Bilbao et Jean-Marc Roué (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Cap Finistère à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Le Cap Finistère à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Chargement à Bilbao hier matin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Brittany Ferries | Actualité de la compagnie maritime bretonne