Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

Brittany Ferries va récupérer le Barfleur

Marine Marchande

A l'occasion de la présentation de son plan de flotte pour 2012/2013, la compagnie bretonne a annoncé, non sans surprise, qu'elle allait récupérer le Barfleur. Désarmé faute d'activité à Caen-Ouistreham, le ferry a été affrété au printemps à DFDS pour les rotations exploitées avec LD Lines dans le détroit du Pas-de-Calais. Passé en arrêt technique à Dunkerque pour être mis aux couleurs de son nouvel opérateur, le navire, rebaptisé Deal Seaways, effectue la liaison Calais-Douvres depuis le 27 avril avec un équipage français. Or, hier, Brittany Ferries a annoncé son intention de réarmer le bateau pour ses propres besoins à compter de mars 2013 sur la liaison Poole - Cherbourg. Du côté de chez LD Lines, dont un second navire, le Norman Spirit, est également positionné dans le détroit, on assure que cette annonce ne se traduira pas, l'an prochain, par une réduction du service dans le Pas-de-Calais : « Si le Barfleur était restitué, il serait bien sûr remplacé ».

Fin de la VJ avec Condor, incertitudes autour du Cotentin

En dehors de l'annonce du retour du Barfleur chez Brittany Ferries, la compagnie bretonne a annoncé hier le non renouvellement de sa joint-venture avec Condor. Alors que le Normandie Express sera exploité de mi-mai à début septembre 2013, l'armement indique que « la décision concernant l'exploitation du Cotentin après mars 2013 reste en réflexion ». Il précise en outre qu'en complément de ces mesures, le nombre de traversées, en avant et après saison, sur les lignes de Caen et de Saint-Malo sera « ajusté pour optimiser le remplissage des navires ». En revanche, Brittany Ferries affirme qu'il n'y aura pas de changement sur les lignes longues vers l'Espagne et Irlande, qui seront toujours desservies par le Pont-Aven et le Cap Finistère. Il en sera de même avec l'Armorique au départ de Roscoff et avec le Bretagne au départ de Saint-Malo. « Ce plan d'exploitation prend en compte les effets de la crise économique sur le marché passagers et fret transmanche ainsi que les objectifs du plan de retour à compétitivité présenté au personnel de la compagnie depuis le 8 juin dernier », explique l'armement, qui emploie 2500 personnes et transporte annuellement 2.6 millions de passagers, 800.000 véhicules de tourisme et 200.000 véhicules industriels.

Brittany Ferries