Marine Marchande
Brittany Ferries veut les moyens de se développer à Cherbourg

Actualité

Brittany Ferries veut les moyens de se développer à Cherbourg

Marine Marchande

Brittany Ferries et Condor Ferries ont décidé d'étendre l'affrètement saisonnier du Condor Vitesse sur la ligne Cherbourg - Poole, exploitée par la compagnie française aux mois d'octobre 2010 et avril 2011. Depuis 2001, Brittany Ferries affrète le catamaran rapide de la mi-mai à la fin septembre, ce qui représente 260 traversées par saison. L'allongement de l'affrètement du Condor Vitesse représente une augmentation de 150 traversées à destination et au départ du port de Cherbourg. « Cette décision illustre bien la volonté de Brittany Ferries d'adapter en permanence ses moyens à la demande, et prouve que la compagnie est prête à investir dans le développement des ports partenaires lorsque les conditions économiques et le marché le permettent », souligne l'armement breton, répondant ainsi critiques sur son potentiel désengagement du port du Cotentin. Si Brittany Ferries y développe son offre dans un contexte favorable, elle affirme néanmoins que cet essor pourrait se heurter à des problèmes d'infrastructures portuaires, dont l'adaptation est au goût du jour. Le développement « ne pourra être tributaire d'une réduction dangereuse et contre productive du nombre de passerelles actuellement disponibles dans le port de Cherbourg. En effet, sans la passerelle n°2, compte tenu du manque de polyvalence des passerelles 3 et 4, Brittany Ferries ne pourra plus garantir, à sa flotte actuelle, l'accès au port ». La compagnie en appelle donc aux concessionnaires du port (la CCI et Louis Dreyfus Armateurs) afin qu'ils revoient leur position, qualifiée de « préjudiciable à l'ensemble des partenaires concernés par l'avenir de l'activité ferry dans le port de Cherbourg ».

Brittany Ferries Port de Cherbourg