Construction Navale
Brodosplit : l’Ultramarine de Quark Expeditions en essais

Actualité

Brodosplit : l’Ultramarine de Quark Expeditions en essais

Construction Navale
Croisières et Voyages

Mis sur cale à l’été 2019 et lancé en mai 2020 par le chantier croate Brodosplit, le nouveau navire de croisière de Quark Expeditions en est au stade des essais mer. L’Ultramarine mesure 128 mètres de long pour 21.5 de large, sa jauge étant de 13.500 GT. Il disposera de 102 suites (dont 6 individuelles), soit une capacité d’un peu moins de 199 passagers, l’équipage et le staff d’expédition représentant 140 personnes. Capable d’atteindre 16 nœuds, le navire est au standard Ice Class 1A+ (PC6) lui permettant d’évoluer en zones polaires. Il doit normalement entrer en service cet été pour une saison inaugurale en Arctique et est prévu l’hiver prochain en Antarctique. Un programme qui reste cependant soumis à l’évolution de la crise sanitaire.

L’Ultramarine est équipé près de la ligne de flottaison d’un grand hangar permettant de stocker 20 semi-rigides Zodiac et différents équipements nautiques (kayak, paddle…) mais pourra aussi embarquer deux hélicoptères pour des excursions aériennes et des sorties héliski. Quark Expeditions proposera d’ailleurs à partir de ce navire des activités d’alpinisme, des sorties camping et des randonnées à ski. L’Ultramarine comprendra différents espaces publics, dont un restaurant principal, plusieurs bars et salons, dont un panoramique, un centre de bien-être ainsi qu’un théâtre où se dérouleront notamment des conférences avec les experts et naturalistes présents à bord.

Commandé en 2018 sur la base d’un design conçu par LMG Marin, le bureau d’études norvégien remportant à cette occasion son premier contrat sur le marché de la croisière, l’Ultramarine, dont la première tôle a été découpée le 28 janvier 2019 chez Brodosplit, devait initialement entrer en service en 2020.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.