Pêche
Bugaled Breizh : L'hypothèse du sous-marin toujours examinée

Actualité

Bugaled Breizh : L'hypothèse du sous-marin toujours examinée

Pêche

L'affaire du naufrage du chalutier breton a connu un nouvel épisode médiatique, hier. A la suite d'une rencontre avec le juge en charge de l'enquête, les familles des victimes ont affirmé que ce dernier estimait la piste de sous-marin comme « la plus probable ». Le 15 janvier 2004, le Bugaled Breizh sombrait avec ses cinq membres d'équipage au large du Cap Lizard. Les familles des disparus sont, depuis, persuadées qu'un sous-marin participant à l'exercice international Thursday War, ou un bâtiment espion, est responsable du drame. En novembre dernier, le Bureau Enquête Accident des évènements de mer avait, pour sa part, écarté la piste du submersible pour retenir celle d'un accident de pêche. Suite aux déclarations des familles et de leur avocat, le parquet de Quimper a indiqué que les deux thèses étaient toujours étudiées. Selon ce dernier, l'implication d'un sous-marin, théoriquement possible, se heurterait néanmoins « un certain nombre d'obstacles de contexte la rendent moins plausible ».

Pollution en mer et accidents