Marine Marchande
BW Maritime France va gérer un troisième VLCC

Actualité

BW Maritime France va gérer un troisième VLCC

Marine Marchande

BW Maritime France, que l'on connaissait auparavant sous le nom de Green Tankers, assurera à compter de mars la gestion du pétrolier BW Utik. Du type Very Large Cruide Carrier, ce navire est exploité depuis 2001 au sein de la maison mère la société française, BW (née du rachat en 2003 de Bergesen par le groupe singapourien Worldwide). Réimmatriculé au Registre International Français (RIF), il rejoindra les deux VLCC déjà exploités par BW Maritime France : Les BW Ulan et BW Utah. En plus de ces navires, la filiale tricolore de BW assure également le management de trois gaziers, le BW Denise, un Very Large Gas Carrier (VLGC) de 78.000 m3, et les BW Nice et BW Nantes, deux Large Gas Carrier (LGC) de 59.000 m3. Les unités de BW immatriculées à Marseille resteront toutefois au nombre de cinq, le BW Denise repassant dans la flotte de la maison mère, sous pavillon norvégien.

Le VLGC Denise (© :BW)
Le VLGC Denise (© :BW)

Se réorganiser ou arrêter le pétrole brut

La transformation de The Green Tankers AS en BW Maritime France a, en tous car, permis à la filiale française de conserver une double activité dans le gaz et le pétrole. La société n'est, en effet, plus reliée à la branche BW Gas du groupe, mais directement à la maison mère. « Nous étions précédemment une filiale de BW Gas qui, comme son nom l'indique, est spécialisée dans le gaz. En continuant à gérer des VLCC, on ne rentrait pas dans leurs objectifs. Pour avoir de nouveaux navires, il valait donc mieux une structure rattachée à la maison mère. Sans cette réorganisation, nous aurions sans doute arrêté le pétrole brut », explique Yves Bertrand, président de BW Maritime France. L'entreprise compte actuellement une douzaine d'employés à son siège, situé en région parisienne, ainsi que 65 marins français, le reste des équipages étant de nationalité indienne.