Energies Marines
Câble France-Irlande : le projet va entrer dans sa phase opérationnelle

Actualité

Câble France-Irlande : le projet va entrer dans sa phase opérationnelle

Energies Marines

La Commission européenne a signé, le 3 décembre, la convention de subvention pour le projet de câble entre l’Irlande et la France. Sur un budget total de 930 millions d’euros, elle apporte une enveloppe de plus de 530 millions pour le « Celtic Interconnector », reconnu Projet d’intérêt commun (PIC) depuis 2013. Le reste de l’enveloppe est financé par les deux porteurs du projet : le gestionnaire du réseau public français RTE (Réseau de transport d’électricité), à hauteur de 35 %, et son homologue irlandais EirGrid (65 %). La convention a été signée par François Brottes, président du directoire de RTE et Mark Foley, directeur général d’EirGrid avec l’Innovation and Networks Executive Agency (INEA).

Le financement bouclé, le projet entre dans une phase opérationnelle. Une étude d’impact doit s’achever en 2020. Elle sera suivie d’une enquête publique en 2021. Les autorisations sont attendues pour fin 2021, tandis qu'approvisionnements et travaux s’étaleront sur 2022-2025, avant une mise en service envisagée en 2026.

Première liaison directe vers le continent

Ce doit être la première liaison électrique directe entre l’Irlande et l’Europe continentale. L’île n’est actuellement reliée au continent que via la Grande-Bretagne. Le projet initié à partir de 2012