Marine Marchande
Cabotage : Etonnement après les déclarations de Nicolas Sarkozy

Actualité

Cabotage : Etonnement après les déclarations de Nicolas Sarkozy

Marine Marchande

Mardi, le président de la République, Nicolas Sarkozy, affirmait que « la part de marché du fret non routier devra augmenter d'un quart d'ici à 2012 ». Armateurs de France, le Cluster Maritime, l'Institut Français de la Mer et le bureau de promotion du short sea shipping (le transport maritime à courte distance), se félicitent de cet objectif. « Le développement et l'aménagement durables réclament en effet une volonté politique forte », expliquent-ils, tout en s'étonnant de l'omission du transport maritime et plus particulièrement des autoroutes de la mer dans le discours du chef de l'Etat. « Plus que jamais, l'alternative maritime est incontournable : le transport maritime à courte distance assure déjà 40% des échanges intra-européens de marchandises et le candidat Nicolas Sarkozy avait clairement déclaré en avril 2007 que « pour soulager le réseau routier français, les autoroutes de la mer constituent une alternative crédible. Nous pensons qu'il faut maintenant avancer résolument dans cette voie », estiment les armateurs français, l'IFM, le Cluster et le BP2S.

Cluster Maritime Français (CMF) | Actualité