Défense
Caïman : la nouvelle capacité logistique, de surveillance et de combat du GAé
ABONNÉS

Focus

Caïman : la nouvelle capacité logistique, de surveillance et de combat du GAé

Défense

L’hélicoptère Caïman Marine, version française du NH90 NFH, est le tout dernier ajout au groupe aérien embarqué (GAé) du Charles de Gaulle. Les premiers appareils de ce type sont opérationnels dans la Marine nationale depuis 2011, d’abord livrés dans un standard intérimaire (Step A). Il s’agissait de remplacer en urgence les derniers Super Frelon, hors d’âge, dans leurs missions de sauvetage en haute mer et de transport opérationnel, tout en disposant d’une première capacité de surveillance maritime (radar, boule optronique) et de lutte antisurface. Puis, à partir de la fin 2012, les capacités du standard Step B sont progressivement entrées en service, notamment celles liées à la lutte anti-sous-marine : sonar trempé et bouées acoustiques avec système de traitement du signal, ainsi que des torpilles MU90. En 2016, l’hélicoptère a aussi intégré sa configuration radar finale, comprenant l’ajout de différentes fonctionnalités (cartographie, enregistreur FLIR et capacités radar améliorées – meilleure discrimination, mode air/air). En plus des Super Frelon, le Caïman Marine succède aux vieux Lynx. Il embarque sur les frégates multi-missions (FREMM) et les frégates de défense aérienne (FDA).

 

Caïman Marine sur une frégate (© : MARINE NATIONALE)

Caïman Marine sur une frégate (© : MARINE NATIONALE)

Caïman Marine (© : MARINE NATIONALE)

Caïman Marine (© : MARINE NATIONALE)

 

Un hélicoptère conçu pour embarquer sur des bateaux

Pour la mise en oeuvre sur bâtiments de surface, le NH90 NFH (Nato Frigate Helicopter) est doté d'un train d'atterrissage renforcé, d'un harpon qui vient se fixer dans le grille d’appontage pour maintenir l’hélicoptère sur la plateforme, ainsi qu'un système automatique pour replier les pales et la poutre de queue afin de permettre le stockage dans l’espace réduit que constitue le hangar d’une frégate. Ce qui constitue aussi un atout pour le stockage sur le pont d’envol et dans le hangar du porte-avions.

 

Un Caïman sur la frégate Forbin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Un Caïman sur la frégate Forbin (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française