Vie Portuaire
Calais dans le conteneur ?

Actualité

Calais dans le conteneur ?

Vie Portuaire

Dans le cadre du projet « Port 2015 », dont de début des travaux est envisagé en 2010, le maire de Calais, Jacky Hénin, estime qu'il faut envisager un développement de l'activité portuaire dans le secteur du conteneur (*). Les élus locaux semblent souhaiter que le principal vecteur économique de la ville se diversifie, une trop forte dépendance à un marché unique étant par nature très dangereuse. Quatrième port de France en tonnage, avec 41.5 millions de tonnes l'an passé, Calais dépend exclusivement du trafic transmanche, reposant sur les 12 navires des compagnies SeaFrance et P&O Ferries. Ce segment assure, à lui seul, 40 millions de tonnes de trafic. Avec Calais Port 2015, la région, propriétaire du port, et la Chambre de Commerce et d'Industrie, son gestionnaire, espèrent renforcer la compétitivité de Calais sur le trafic transmanche. Des liaisons avec le sud et le nord de l'Europe sont également à l'étude. Enfin, le développement de la croisière n'est pas oublié, avec un poste spécialement conçu pour les escales de paquebots. Le projet, titanesque, devrait nécessiter quelques 500 millions d'euros d'investissements, pour lesquels la région se portera garante des emprunts. Le nouveau port sera gagné sur la mer et protégé, au nord, par une impressionnante digue. D'une longueur de près de 2 kilomètres, le site disposera de six postes, dont quatre destinés aux ferries. Alors que les navires sont aujourd'hui à l'étroit pour manoeuvrer, la nouvelle infrastructure prendra en compte l'augmentation prévisible de la taille des bateaux.
_________________________________________

(*) La Voix du Nord, 1/10/07

Port de Calais