Marine Marchande
Calais-Douvres : premières vues des futurs transbordeurs géants de P&O Ferries

Actualité

Calais-Douvres : premières vues des futurs transbordeurs géants de P&O Ferries

Marine Marchande

On savait que leur design allait trancher avec ce qui se pratique actuellement dans le transmanche, et ce sera bien le cas. Les premières vues circulant en Chine des futurs navires de P&O Cruises, commandés au chantier Guangzhou Shipyard International, montrent ce que devraient être ces unités amphidromes, c’est-à-dire sans avant ni arrière mais deux moitiés identiques. Ils reprennent en fait le concept des bacs ou d’un certain nombre de petits ferries affectés à des lignes côtières. Mais, en raison de leur longueur, qui atteindra 230 mètres, une seule passerelle au centre n’était pas envisageable. Il y en aura donc deux, le commandant et les officiers passant tout simplement de l’une à l’autre selon le sens de traversée.

L’idée est astucieuse car elle permettra d’éviter les manœuvres portuaires, les navires n’ayant pas besoin de se retourner pour partir en sens inverse. Il en résultera un gain de temps et des économies de carburant, évalués à 7 minutes (sur une traversée d’1H30) et une tonne de combustible.

Prévus pour sortir des chantiers chinois en 2023 - le contrat comprenant une option pour deux autres unités livrables en 2024 - les futurs ferries de P&O seront équipés de deux ensembles propulsifs pour chaque extrémité, avec chacun des moteurs diesels et deux propulseurs azimutaux principaux. Grâce à cette nouvelle architecture, mais aussi un système de récupération de la chaleur des moteurs et un parc de batteries rechargeables à chaque escale, la compagnie entend réduire de 40% la consommation de ces navires par rapport à ceux actuellement en service.

 

 

En termes de capacité, ces ferries, qui seront les plus grands jamais exploités sur le Détroit, auront 2800 mètres linéaires de garages pour le fret sur deux ponts principaux et pourront accueillir 200 voitures sur le pont supérieur. Ils pourront transporter 1500 passagers.

Ces bateaux d’un nouveau genre devraient succéder aux plus vieilles unités de P&O Ferries exploitées sur la ligne Calais-Douvres, à commencer par les Pride of Canterbury (1991), Pride of Kent (1992) et Pride of Burgundy (1993).  

P&O