Vie Portuaire
Calais : Première escale commerciale sur la nouvelle passerelle RoRo

Actualité

Calais : Première escale commerciale sur la nouvelle passerelle RoRo

Vie Portuaire

Mise en place en septembre, la nouvelle passerelle RoRo T1 a accueilli, le 21 novembre, sa première escale commerciale avec un roulier de la compagnie UECC. D'une longueur d'un peu plus de 80 mètres pour une largeur de 25 mètres, cette passerelle a remplacé les éléments vieillissants du précédent équipement. Ce dernier assurait depuis 1992 l'essentiel du trafic des voitures neuves du groupe PSA, transitant par le port de Calais vers la Grande-Bretagne. En moyenne, ce trafic représente chaque année 150.000 véhicules. La nouvelle passerelle, construite en Hollande par les chantiers Ravestein pour un coût de près de 3 millions d'euros, est adaptée pour le trafic des véhicules légers mais également pour le trafic fret, ce qui permettra de compléter les installations RoRo du port. Désormais, en plus des passerelles spécialisées pour le trafic des ferries, Calais est en mesure de proposer aux opérateurs maritimes trois passerelles RoRo modernes et bien adaptées aux demandes du trafic à courte distance. Pour compléter cette offre de services, le port de Calais a par ailleurs investi plus de 15 millions d'euros pour achever l'équipement de 16 hectares de terre-pleins dédiés au trafic des véhicules neufs, ainsi que de l'ensemble des zones de pré-embarquement à proximité des postes RoRo. Pour Jean-Marc Puissesseau, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Calais, gestionnaire des installations portuaires, cette mise à niveau des installations « était une priorité » pour mettre en oeuvre une collaboration avec d'autres ports afin de s'inscrire dans le programme « autoroutes de la mer » promu par les instances européennes et encouragé par les autorités françaises comme a pu le confirmer à Calais, en septembre, le secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau.

Port de Calais