Marine Marchande
Calais : Sixième jour de grève chez SeaFrance

Actualité

Calais : Sixième jour de grève chez SeaFrance

Marine Marchande

Les officiers de SeaFrance, en grève depuis mercredi dernier, ont maintenu la pression tout le week-end sur leur direction et reconduit le mouvement au moins juqu'à demain. Hier, les cinq ferries de la compagnie sont restés bloqués à quai, quelques 46 traversées entre Calais et Douvres étant de nouveau supprimées. Déclenché par l'intersyndicale CGT-CGC, ce mouvement, très suivi, porte sur des augmentations de salaires et la possibilité pour les officiers de travailler trois jours de suite sur les navires effectuant cinq rotations quotidiennes (contre 48 heures maximum actuellement). Les grévistes, qui dénoncent une « dégradation des conditions de travail en raison d'un manque de personnel », réclament également la suppression de la clause de proximité qui contraint les officiers à habiter à moins de deux heures de Calais. La direction de SeaFrance refuse d'envisager une augmentation catégorielle des salaires. Concernant les autres revendications, elle indique qu'elle suivra l'avis du prochain Comité d'Hygiène et de Sécurité, qui se réunira le 11 mars. Les officiers, de leur côté, ne veulent pas que la question de leurs conditions de travail passe par le CHSCT. Le poids de leurs syndicats y serait, en effet, très relatif par rapport aux élus des organisations représentatives des équipages, non concernés par la grève.
___________________________________________

- Lire notre article sur les raisons du conflit

My Ferry Link (ex-SeaFrance)