Marine Marchande
Cameroun : L'un des marins du Bourbon Sagitta aurait été blessé, ou tué

Actualité

Cameroun : L'un des marins du Bourbon Sagitta aurait été blessé, ou tué

Marine Marchande

Des éléments de l'armée camerounaise auraient tenté, aujourd'hui, de libérer les dix membres d'équipage du Bourbon Sagitta, enlevés dans la nuit de jeudi à vendredi dernier au large du Cameroun. Cette tentative, qui se serait soldée par un échec, aurait fait une victime parmis les otages. Les informations sont néanmoins contradictoires depuis la fin de matinée. Dans un premier temps, des sources locales évoquaient la mort de l'un des marins. Puis, en milieu d'après-midi, le chef du groupe Bakassi Freedom Fighters, milice qui retient les otages, a affirmé à des journalistes camerounais qu'il était seulement blessé. On ne connaît pas pour le moment la nationalité de la victime. Sur les 10 collaborateur de BOURBON, deux sont Camerounais, un Tunisien, un Sénégalais et six Français. Aucune information officielle n'a pour le moment été communiquée. Le remorqueur Bourbon Sagitta était en opération sur un champ pétrolier exploité par Total et situé à 15 milles au large de la péninsule camerounaise de Bakassi lorsqu'il a été attaqué.

Bourbon Offshore | Actualité de la compagnie de services à l'offshore