Energies Marines

Fil info

Campagne géotechnique pour les futures éoliennes flottantes du golfe du Lion

Energies Marines

Cette campagne géotechnique se situe sur la future zone d’implantation de la ferme pilote de 4 éoliennes flottantes à 16 km au large de Leucate et Le Barcarès et le long du tracé du câble de raccordement.

La collecte de données de sol est indispensable pour déterminer, avec précision, les paramètres géotechniques nécessaires à l’ingénierie des systèmes d’ancrage et des câbles électriques inter-éoliennes et du câble de raccordement électrique.

Cette campagne se déroulera durant une quinzaine de jours, sauf aléas météorologiques, à compter de la deuxième quinzaine d’août. Elle consiste à réaliser plusieurs prélèvements de type « sondage carotté » et « essai de pénétration statique » au droit des ancres et au niveau des câbles inter-éoliennes et le long du câble de raccordement électrique. Ces sondages seront réalisés depuis Le Castor 02, un navire de 45 mètres battant pavillon français, équipé pour les investigations et travaux en mer.

Une seconde phase, limitée à quelques jours, aura lieu vers la fin septembre. Elle permettra l’acquisition de données géotechniques au niveau du tracé de raccordement électrique le plus proche de la côte.

Le projet EFGL

Le projet pilote Eoliennes Flottantes du Golfe du Lion (EFGL) porté par ENGIE, EDPR et la Caisse des Dépôts, prévoit l’installation de 4 éoliennes au large de Leucate et du Barcarès à l’horizon 2021. Cette ferme-pilote sera en capacité de produire l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 50 000 habitants pour une capacité installée de 24 MW. Pour raccorder ce parc éolien au réseau existant, RTE va créer une liaison électrique sous-marine et souterraine sur environ une vingtaine de kilomètres. Gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE est maître d’ouvrage du projet. Après deux années d’études environnementales et d’ingénierie associées à une phase de concertation publique réalisée en 2017, les demandes d’autorisations administratives ont été déposées fin avril. L’enquête publique est prévue pour l’automne prochain.

 

Communiqué de presse d'EFGL du 8 août 2018