Défense
Campagne Jeanne d'Arc : Le Tonnerre et le Georges Leygues appareillent de Brest

Actualité

Campagne Jeanne d'Arc : Le Tonnerre et le Georges Leygues appareillent de Brest

Défense

Une page historique s'est tournée, hier à Brest, avec l'appareillage du Tonnerre et du Georges Leygues (voir photos dans cet article). Le bâtiment de projection et de commandement ainsi que la frégate anti-sous-marine ont débuté la première campagne Jeanne d'Arc, qui succède au Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine. Conduit par le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc depuis 1964, le GEAOM s'arrêtera en mai prochain, avec le retour à Brest du bâtiment école, qui réalise actuellement son ultime campagne. Ces déploiements, qu'il s'agisse de l'ancienne ou de la nouvelle formule, ont pour but de faire naviguer les élèves loin, longtemps et en équipage, avant de leur confier des responsabilités au sein des forces.
Faute de moyens financiers, la Marine nationale n'a pas pu obtenir un successeur à la Jeanne. Néanmoins, la rue Royale a pu sauver la formation à la mer des Officiers-Elèves (OE) et commissaires-élèves, grâce à un concept plutôt astucieux, négocié avec l'Etat-major des Armées. L'EMA a, en effet, accepté que chaque année, un BPC du type Mistral embarque les élèves pour un stage d'application à la mer de quatre mois. Mais, contrairement au GEAOM, le « SAM » s'insère dans le cadre d'une mission opérationnelle d'un BPC et d'une frégate, déployés dans une région sensible, en l'occurrence la mer Rouge et l'océan Indien.

Le Georges Leygues (© : MER ET MARINE - ERIC HOURI)
Le Georges Leygues (© : MER ET MARINE - ERIC HOURI)

Mission opérationnelle et interarmées

Ainsi, les 122 OE (dont 15 femmes et 17 étrangers), qui sont partis hier, ne sont pas les seuls sur le Tonnerre. En plus de l'équipage, un groupe tactique embarqué (GTE), composé d'unités de la 9ème brigade blindée de marine (9e BLBMa), du 3ème régiment d'infanterie de marine (3ème RIMa), du régiment d'infanterie chars de marine (RICM), du 6ème régiment du génie (6ème RG) et du 11ème régiment d'artillerie de marine (11ème RAMa), est également à bord du BPC. Cela représente 250 hommes de l'armée de Terre.
En cas de crise, d'opération humanitaire ou d'évacuation de ressortissants, le groupe Jeanne d'Arc sera donc à même d'intervenir avec ces moyens, complétés par des hélicoptères de l'aviation légère de l'armée de terre (2 Puma et 2 Gazelle).
Plus encore que sur l'ancien porte-hélicoptères, qui embarquait à chaque campagne un détachement de l'ALAT, les jeunes marins bénéficieront d'un environnement interarmées pour leur stage embarqué. On notera, d'ailleurs que, 5 Saint Cyriens, ainsi que 5 élèves de l'école militaire interarmes (EMIA) des écoles Coëtquidan embarquent pour la première partie du déploiement. Ce déploiement sera également l'occasion de de réaliser des exercices ou missions interalliés. « Afin de perpétuer l'esprit forgé par le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, les relâches opérationnelles poursuivront les mêmes objectifs de formation pour de jeunes officiers, notamment appréhender le rôle que joue la marine dans le soutien de la diplomatie et la compréhension des enjeux géostratégiques dans les zones de déploiement », précise la Marine nationale.
On notera également que cette année 2010 marque l'évolution du processus de formation initiale des officiers, qui effectueront dorénavant leur campagne à la mer au sixième semestre, c'est-à-dire en troisième année et non plus en quatrième année. Cela permet une mise en cohérence de leur cursus avec celui des autres écoles navales européennes.
Le retour en France du groupe Jeanne d'Arc est prévu en juillet.

Hélicoptères de l'ALAT sur BPC (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)
Hélicoptères de l'ALAT sur BPC (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - JACQUES TONARD)
Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - JACQUES TONARD)

Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - ALAIN MONOT)
Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - ALAIN MONOT)

Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - JACQUES TONARD)
Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - JACQUES TONARD)

Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - ALAIN MONOT)
Appareillage du Tonnerre, le 4 mars (© : MARINE NATIONALE - ALAIN MONOT)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française