Défense
Canada : La marine va couler le destroyer Huron

Actualité

Canada : La marine va couler le destroyer Huron

Défense

Mis en réserve en 2000 et désarmé définitivement en mars 2005, le destroyer Huron sera envoyé par le fond, sur la côte ouest du Canada. L'opération est prévue ce mois-ci, le bâtiment devant servir de cible au cours d'un exercice naval. La marine canadienne a, au préalable, effectué 18 mois de travaux sur le destroyer, afin que celui-ci soit débarrassé des substances nocives pour l'environnement. Le chantier aurait, selon la presse locale, coûté quelques 4.4 millions de dollars. Reste que cette décision ne passe pas inaperçue, au moment où de nombreux pays s'interrogent sur l'avenir des navires de guerre en fin de vie. Malgré l'opposition des associations environnementales, l'US Navy a coulé, en 2005 et 2006, les porte-avions America et Oriskany. En France, les « océanisations » sont interdites depuis le 31 décembre 2004, c'est-à-dire depuis l'entrée en vigueur de la convention internationale pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du Nord-Est.
Construits aux chantiers de Sorel et mis en service en 1972, le HMCS Huron fait partie de la série des quatre destroyers du type Tribal. D'une longueur de 129.8 mètres pour un déplacement de 5100 tonnes en charge, ces bâtiments, initialement à vocation anti-sous-marine, ont été par la suite transformés en destroyers antiaériens (32 cellules pour missiles SM-2 MR). Les trois autres navires de la série, les Iroquois, Athabaskan et Algonquin, devraient rester en service jusqu'en 2010.
_____________________________________________

- Voir la fiche technique des destroyers du type Tribal

Marine et Garde-côtière canadiennes