Construction Navale
Canada : Le gouvernement injecte 380 millions de dollars pour sauver Davie Yards

Actualité

Canada : Le gouvernement injecte 380 millions de dollars pour sauver Davie Yards

Construction Navale

Le gouvernement canadien vole au secours du chantier Davie Yards de Lévis, face à la ville de Québec. Spécialisée dans la construction et la réparation navale civile et militaire, l'entreprise va bénéficier de 380 millions de dollars (US) de prêts et de garanties de prêt afin de mener à bien la réalisation de cinq navires. La semaine dernière, la direction du chantier avait annoncé la mise à pied temporaire de ses 1100 employés, se disant incapable de trouver le financement nécessaire au maintien de ses activités. Sur l'année 2008, les pertes devraient atteindre une cinquantaine de millions de dollars.
Fondé en 1825 sur les bords du fleuve Saint-Laurent et repris en 2006 par le Norvégien Teco, Davie Yards a réalisé de nombreux bâtiments pour la marine canadienne, comme les actuels destroyers Athabaskan et Algonquin. Le groupe est également présent sur le secteur civil, notamment les navires marchands, les plateformes de forage ou les unités de soutien à l'offshore. La compagnie norvégienne Cecon lui a notamment confié la réalisation de trois bâtiments de construction offshore (OCV) du type VS4220, deux autres bateaux devant être réalisés pour le Chypriote Ocean Hotel. Ces cinq navires, représentant un montant de 635 millions de dollars, sont livrables d'ici 2010.
L'assemblage de la première unité de Cecon a débuté fin 2007.