Vie Portuaire
Canal Seine-Nord Europe : Le gouvernement confirme son engagement

Actualité

Canal Seine-Nord Europe : Le gouvernement confirme son engagement

Vie Portuaire

Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche, a présidé hier une réunion autour du projet du canal Seine-Nord Europe avec les collectivités locales concernées. Un signe, selon le ministère, de « l'engagement du gouvernement sur ce projet d'envergure », qui a été relancé par le premier ministre Manuel Valls fin septembre, après avoir été maintes fois annoncé et enterré ces dernières années.

Pour mémoire, le canal Nord Seine Europe est une voie fluviale de 106 km qui permettra de relier Paris aux ports belges et néerlandais en connectant l’Oise aux canaux du Nord et Dunkerque à l'Escaut. Le chantier devrait coûter 4.5 milliards d’euros, avec un cofinancement européen de 40%. Il devrait employer de 12 à 15.000 personnes. Les travaux doivent démarrer en 2017 pour une mise en service en 2023.

« La réunion de ce jour a permis de faire un point sur l'avancement des missions confiées à la fois au député Rémi Pauvros, auteur d'un premier rapport en 2013 à la base de la reconfiguration du projet, et aux corps d'inspection des ministères de l'écologie et des finances. Elle a également permis de rappeler l'attachement et l'engagement de l'ensemble des acteurs du territoire à la réalisation de ce grand projet, dans une démarche partenariale étroite avec l'EtatEnfin, il convient de rappeler que ce projet s'intègre dans un périmètre plus global de réseau fluvial nécessitant des travaux pour permettre le plein effet du canal à son ouverture. Ces opérations d'accompagnement sur les bassins de la Seine, de l'Oise et du Nord-Pas de Calais seront intégrées dans le dossier de demande de subvention européenne et revêtent un caractère prioritaire dans le cadre des négociations en cours sur les contrats de plan Etat-Région 2015-2020 », précisait hier le ministère

 

Divers Ports Transport fluvial