Disp POPIN non abonne!
Croisières et Voyages

Actualité

Carnival commande les premiers paquebots au GNL

Croisières et Voyages

Comme cela avait annoncé fin mars, le groupe américain Carnival Corporation vient de confirmer la commande de quatre paquebots aux chantiers Meyer Werft. Deux d’entre eux, destinés à Aida Cruises, seront réalisés à Papenburg en Allemagne. Deux autres, dont on ne connaît pas encore la compagnie destinataire, seront construits à Turku en Finlande. Les quatre navires s’affichent d’ores et déjà comme des mastodontes, puisqu’avec plus de 180.000 GT de jauge et, surtout, une capacité de 6600 passagers (plus de 5500 en base double), ils dépassent en capacité les navires de la classe Oasis de Royal Caribbean.

Et surtout, ils vont être les premiers paquebots intégralement propulsés au gaz naturel liquéfié (GNL). Le groupe Carnival annonce une propulsion duale hybride au GNL et une utilisation exclusive de GNL en mer et à quai. On ne connaît pas encore les détails techniques de cette propulsion, ni la marque des moteurs choisis. Les navires bénéficieront d’un design « revolutionary cruising » qui mettra l’accent sur l’économie d’énergie.

Un premier pas dans la direction de l’utilisation de ce combustible avait déjà été fait par AIDA Cruises à bord de l’Aidaprima et de son sistership, respectivement en finition et en construction, dans les chantiers japonais Mitsubishi Heavy Industries. Un des quatre groupes alimentant la propulsion de ces deux futurs paquebots est en effet un moteur dual MAK 12M46DF, les trois autres étant des « classiques » Caterpillar 12VM43C.

Toujours dans le domaine du GNL, une des paquebots de la flotte d’Aida, l’AidaSol, est pionnier dans le cold ironing - alimentation par courant quai - réalisée par une barge au GNL. Ce projet, développé par le groupe allemand Becker Marine, permet donc au paquebot de recevoir 7.5 MW lors de ses escales à Hambourg.

Un leader fort d’une centaine de paquebots

Pour mémoire, Carnival Corporation, leader mondial de la croisière, aligne une flotte de plus de 100 paquebots répartis au sein de 9 filiales : CCL, Costa, AIDA Cruises, Holland America Line (HAL), Princess Cruises, P&O Cruises, P&O Australia, Cunard et Seabourn.

Alors que P&O Cruises a mis en service en début d'année son nouveau fleuron, le Britannia (141.000 GT, 3647 passagers), réalisé par Fincantieri, le groupe Carnival compte déjà, sans parler des 9 unités récemment annoncées (4 chez Meyer werft et 5 chez Fincantieri), 9 autres navires en commande. Les chantiers japonais Mitsubishi Heavy Industries livreront cette année et l’an prochain l’AIDAprima et son sistership (125.000 GT, 3250 passagers) à AIDA Cruises, alors que CCL réceptionnera en 2016 et 2018 deux unités du type Carnival Vista (133.500 GT, 3954 passagers). Ces navires ont été commandés à Fincantieri, tout comme le Koningsdam et son jumeau (99.500, 2660 passagers) prévus pour rejoindre la flotte d’HAL en 2016 et 2018. Les chantiers italiens vont également achever en 2017 un paquebot de 143.000 GT et 3560 passagers pour Princess Cruises, ainsi que les Seabourn Encore et Seabourn Ovation (40.350 GT, 604 passagers), attendus par Seabourn en 2016 et 2018.

Meyer Werft Carnival