Croisières et Voyages

Actualité

Carnival Cruise Line baptisera Mardi Gras son premier paquebot GNL

Croisières et Voyages

En hommage au tout premier navire de la compagnie américaine, fondée en 1972 par Ted Arison, Carnival Cruise Line a décidé que le premier paquebot géant du projet XL, dont la construction a été récemment lancée en Finlande, sera baptisé Mardi Gras. C’est le 15 novembre dernier que la première tôle de ce bateau a été découpée au chantier Meyer Turku. Il sera livré fin 2020 à CCL, qui l'exploitera au départ de Port Canaveral, en Floride, où un tout nouveau terminal va être édifié. Ce mastodonte de 344 mètres de long et d'une jauge supérieure à 180.000 GT comptera plus de 2600 cabines. Ce sera le premier paquebot de CCL à être équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Une seconde unité du même type a déjà été commandée en vue d’une mise en service en 2022, année où la compagnie célèbrera les 50 ans de sa création.

 

Vue du futur Mardi Gras (© : CCL)

Vue du futur Mardi Gras (© : CCL)

Vue du futur Mardi Gras (© : CCL)

Vue du futur Mardi Gras (© : CCL)

 

Construit au Royaume-Uni et mis en service en 1961, le premier Mardi Gras a d’abord été exploité sous le nom d’Empress of Canada par la compagnie Canadian Pacific. En 1972, ce liner de 198 mètres et 27.000 GT, d’une capacité d’un millier de passagers, est donc repris par Carnival Cruise Line. La jeune société vient tout juste d’être lancée par Ted Arison, qui avait créé en 1966 Norwegian Cruise Line avec l’armateur norvégien Knut Kloster avant de vouloir monter sa propre affaire. Les débuts sont précaires et CCL a à peine de quoi payer le carburant pour la première traversée du Mardi Gras entre Miami et San Juan.

 

Le premier Mardi Gras en 1979 (© : René Beauchamp - http://www.shipspotting.com/gallery/photo.php?lid=2043480)

Le premier Mardi Gras en 1979 (© : René Beauchamp - http://www.shipspotting.com/gallery/photo.php?lid=2043480)

 

Mais l’aventure tourne au succès et le concept des « fun ships » va faire la fortune de Carnival, qui ne cessera de se développer pour devenir finalement le leader mondial du secteur avec de nombreuses acquisitions à partir de la fin des années 80. CCL n’est aujourd’hui que l’une des marques du groupe Carnival, qui possède plus de 100 navires de croisière et détient Costa Crociere, AIDA Cruises, Princess Cruises, P&O Cruises, Holland America Line, Cunard et Seabourn.

Une logique de groupe qui conduit à la mutualisation des plateformes entre filiales. Les deux unités du projet XL de CCL font ainsi partie d’une commande globale comprenant pour le moment neufs paquebots à propulsion GNL. Ces navires, aussi destinés à Costa (2), AIDA (3) et P&O (2) partagent une coque similaire, adaptée ensuite aux standards de chaque marque.

 

Carnival