Croisières et Voyages
Carnival lance un concept de croisière d’aide aux populations défavorisées

Actualité

Carnival lance un concept de croisière d’aide aux populations défavorisées

Croisières et Voyages

Partir sur un paquebot et, pendant trois des sept jours de sa croisière, participer à terre à des actions de soutien en faveur de populations défavorisées : C’est le tout nouveau concept imaginé par le groupe américain Carnival Corporation, qui a lancé hier une nouvelle branche, baptisée « Fathom – Impact Travel ». Celle-ci débutera son activité en avril 2016 avec l’Adonia, un navire de P&O Cruises, l’une des compagnies du groupe, qui partira de Miami pour se rendre en République Dominicaine. Depuis le port dominicain d’Amber Cove, où l’Adonia sera amarré, différentes activités solidaires seront proposées aux passagers, qui œuvreront aux côtés d’organisations locales  dans le cadre de programmes d’actions économiques, éducatifs et environnementaux. Ils pourront, par exemple, aider les femmes travaillant dans des coopératives afin d’améliorer leur niveau de vie, intervenir aux côtés d’enseignants pour l’apprentissage de la langue anglaise par les écoliers et étudiants, travailler à la fabrication et la distribution de filtres permettant de fournir de l’eau potable à la population, ou encore planter des arbres dans le cadre de plans de reforestation.

« Avoir un impact positif sur la vie des gens »

Encadrée et sécurisée, cette initiative vise à proposer une nouvelle approche des vacances et du voyage, permettant à ceux qui le souhaitent de profiter à la fois d’une croisière et, dans le même temps, de se rendre utile. Une expérience engagée en faveur de l’aide aux populations défavorisées et du développement durable, avec un côté très immersif offrant aux passagers l’opportunité de vivre au plus près des habitants, d’œuvrer à leurs côtés et de nouer des liens très forts. « Fathom a pour ambition de répondre à un marché croissant de consommateurs qui veulent avoir un impact positif sur la vie des gens et ne savent trop par où commencer », explique le président de Carnival Corporation. Pour Arnold Donald : « Nous pensons que le voyage est un moyen concret de s’épanouir tout en apportant une contribution positive au monde. Fathom donnera ainsi aux voyageurs une occasion unique de travailler aux côtés de la population locale dans le cadre d’un effort de plus grande échelle qui vise à améliorer ses conditions de vie ». Trois principaux types de public sont visés : les jeunes adultes désireux de mener des actions altruistes, les parents voulant ouvrir les yeux de leurs enfants sur les difficultés et la misère dans le monde, tout en délivrant un message positif d’entraide, et enfin les personnes de plus de 50 ans soucieuses d’aider des gens dans le besoin autrement qu’en remplissant un chèque.  

 

La République Dominicaine (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

La République Dominicaine (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

40% des Dominicains vivent sous le seuil de pauvreté

Le choix de la destination s’est porté sur la République dominicaine en raison de sa proximité géographique avec les Etats-Unis et de ses besoins. Bien que recelant de superbes paysages, qui ont notamment permis de développer le tourisme, le pays reste en effet très pauvre. Alors que le revenu moyen par foyer n’est que de 6000 dollars par an, 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté et 3 millions de Dominicains (sur 10 millions d’habitants) n’ont pas accès à l’eau courante. Pour faire en sorte que l’impact de Fathom soit le plus fort possible, Carnival coopère avec deux grandes organisations locales, Entrena, et IDDI, qui travaille depuis longtemps sur le terrain et connaissent parfaitement les besoins et les actions utiles et accessibles aux croisiéristes.

 

L'Adonia (© MICHEL FLOCH)

L'Adonia (© MICHEL FLOCH)

 

710 passagers et beaucoup de familles attendues

L’Adonia, petit paquebot de 181 mètres et 30.200 GT de jauge livré en 2001 par les chantiers de Saint-Nazaire (sous le nom de R Four) dispose de 355 cabines et peut embarquer 710 passagers en base double. Carnival estime que les familles représenteront la moitié d’entre eux, sachant qu’un âge minimal de 8 ans est requis et que de nombreuses activités sont accessibles aux enfants. Les tarifs, qui débutent à 1540 dollars par personne pour la semaine, comprennent la pension complète, les taxes et tous les frais liés aux activités d’aide à terre (transport, matériel…). Pour les personnes ne souhaitant pas participer à toutes les activités, ou si une partie de la famille préfère effectuer des visites, des excursions seront en outre proposées afin de découvrir la région.  

Concrètement, le navire appareillera le dimanche de Miami et, après un jour et demi de mer, arrivera à Amber Cove. Le transit permettra aux passagers de profiter des installations du paquebot (pont piscine, centre de bien-être.. .) et de préparer leur action à terre avec les équipes de la compagnie et leurs partenaires locaux. Suivront ensuite un peu plus de trois jours complets d’escale et une traversée retour vers Miami. 

Carnival