Défense
Catastrophe naturelle : Un exercice franco-marocain d'intervention

Actualité

Catastrophe naturelle : Un exercice franco-marocain d'intervention

Défense

L'exercice franco-marocain « Chebec » a débuté hier et se déroulera jusqu'au 23 octobre. Pour la partie française, la frégate Montcalm, le bataillon des marins pompiers de Marseille et des hélicoptères de la force navale participeront à Chebec, alors que le Maroc dépêche la frégate Mohamed V. « Les thèmes de travail en commun portent sur le soutien humanitaire de première intervention à partir de la mer après une catastrophe naturelle. Il vise à permettre le développement de l'interopérabilité des deux pays, favorisant ainsi l'aptitude des participants à opérer conjointement et à répondre, le cas échéant, à une situation de crise », explique la Marine nationale.
Dans le cadre de cet entrainement, un exercice de sauvetage avec simulation d'un tremblement de terre réunira les marins marocains et français se déroulera au large de Marseille, sur l'île du Frioul. « Le terrain désertique et accidenté de l'île se prête naturellement à l'expertise du bataillon des marins pompiers de Marseille qui fera intervenir ses moyens de sauvetage et notamment l'UMIM ». L'Unité Médicale d'Intervention Maritime est un groupe de médecin et d'infirmier disposant de matériel aéro-transportable, avec des qualifications pour intervenir depuis un hélicoptère. Les marins-pompiers sont d'ailleurs habitués à intervenir très rapidement dans des pays en proie à des catastrophes naturelles et à s'intégrer dans toute organisation de secours aux personnes.

Marine nationale