Divers
Ce samedi dans Littoral : La mer qu'on voit danser...

Actualité

Ce samedi dans Littoral : La mer qu'on voit danser...

Divers

Au printemps, tous les férus de vie sous-marine se retrouvent dans la ria d'Etel, pour assister à la renaissance multicolore de la flore et de la faune. A la surface, les fans de bodyboard partent dans le sillage d'Annaëlle, près d'une île inconnue. Ce samedi, Littoral, le magazine maritime de France 3, nous propose de découvrir le printemps sous la mer et L'île aux bodyboarders. Grâce à des images de l'INA, Littoral revient également sur le pont de Noirmoutier, inauguré en juillet 1971.

AU PROGRAMME DU MAGAZINE DU 19 MARS (diffusion à 16H15)

Le Printemps sous la mer
Réalisation : Sébastien Thiébot

Au printemps, sur les bords de la ria d'Etel, la vie sous-marine est un spectacle unique : comme débarquées d'un festival tropical, les limaces de mer et les anémones bijoux s'habillent de rose ou de jaune, tandis que les méduses géantes envahissent les plages, et les poissons crénilabres construisent leurs nids.
Parmi les observateurs privilégiés de cette renaissance printanière, Hervé et Alain, deux plongeurs assidus qui tentent de photographier le petit peuple de la mer. Et Pierre Mollo, grand spécialiste du plancton, qui vient ici rechercher ses blooms, témoins de la très riche biodiversité locale.
Il y a même Jean-Noël, un ostréiculteur passionné par la ria, qui nous parle du son de l'huître qui n'est plus le même quand le printemps arrive... et de toute la vie subaquatique qu'il sent renaître dès les premiers bourgeons.

En invité, Marc Giraud, naturaliste de terrain et journaliste de métier, raconte la vie sexuelle de toutes les petites bêtes rigolotes et improbables que l'on découvre sur la grève à marée basse.

L'île aux bodyboarders
Réalisation : Erwan Le Guillermic

Pour la première fois en France, un challenge de bodyboard s'est organisé sur une île privée mais inhabitée, avec des invités triés sur le volet. C'était dans le Finistère nord, loin des regards, un jour où l'on attendait une vague très réputée pour sa puissance, qui porte le nom d'Annaëlle.
Mythique et dangereuse, Annaëlle est une vague de roche, qui n'est praticable qu'en bodyboard, car elle est trop creuse pour le surf. Avec sa lèvre démesurée, elle est réservée aux plus doués et aux plus téméraires des sportifs.
Ce jour là, les meilleurs bodyboarders mondiaux étaient donc venus des quatre coins de Bretagne, d'Aquitaine ou de la Réunion... à la rencontre d'Annaëlle. Un spectacle inoubliable pour assister aux plus belles manoeuvres des compétiteurs.

INA - La mer en mémoire - 1971, le pont de Noirmoutier...
Récit : Pascal Vannier

Avant lui, il fallait prendre le bac pour traverser le goulet de Fromentine. Avec lui, depuis 1971, vous pouvez enjamber la baie de Bourgneuf à pas de géant... sans vous soucier des marées. Alors, Noirmoutier : île ou pas île ?
________________________________________________

- En savoir plus sur le site Internet de Littoral