Divers
Ce samedi dans Littoral : Tatouages et marins des îles

Actualité

Ce samedi dans Littoral : Tatouages et marins des îles

Divers

Les tatoués ont sur leur peau, la carte maritime de leurs périples et de leurs escales... Les marins qui relient le continent aux îles ont appris à apprécier la mer juste à côté de chez eux. Le voyage est aussi un parcours intérieur. Ce samedi, Littoral, le magazine maritime de France 3, nous propose de nouveaux sujets.

Dans la peau du tatoueur
Réalisation : Bernadette Bourvon

Le tatouage n'est pas seulement une fantaisie décorative dans l'air du temps. C'est à l'origine, une vieille histoire de marins partis pour les terres inconnues et revenus émerveillés par les motifs qu'arborent les Tahitiens ou les Marquisiens. A chaque voyage, leurs peaux recueillaient les derniers souvenirs des haltes portuaires... encrées pour l'éternité. Et dans tous les ports du monde, les tatoueurs vont monter des boutiques, ou officier sur le pont des navires. Ils dessineront des bateaux, des sirènes, ou des boites de harengs saurs... Des motifs à faire frémir ou fantasmer, c'est selon. Que deviennent-ils aujourd'hui? Et qui sont les tatoués ? Sur le port de Lorient, poussons la porte d'Alain Gautron et faisons connaissance avec quelques uns de ses clients.

En invité, Paul Bloas, artiste peintre de Brest, qui aime les peintures géantes accolées aux murs des cités.

Les marins des îles
Reportage : Christophe François

Pour beaucoup, le marin est un coureur d'océans qui bourlingue sans cesse, affronte les tempêtes, et fait des escales improbables dans des lieux interlopes. Mais on peut aimer naviguer sans rêver d'escales à Hong-Kong ou à Valparaiso, sans imaginer que la mer est plus belle au-delà de l'horizon.
Dans la réalité, il y a bien des façons d'exercer le métier de marin. Et s'il existe des marins au long cours, on peut considérer qu'il existe aussi des marins au court cours. Selon les cas, c'est un choix, ou bien une sorte d'évolution de carrière...
Certains ont commencé par naviguer loin et finissent par se rapprocher de la terre au point de faire escale toujours dans le même port et de rentrer tous les soirs chez eux. Ce sont les marins qui assurent toutes les liaisons avec les îles.

Petites histoires de Géographie : La Tour rose de Brest, un bout d'Amérique

Cet impressionnant édifice de granit rose qui domine la rade de Brest a été érigé en hommage au débarquement des troupes américaines en 1917. Dans ce lieu commémoratif, vous êtes sur un territoire américain.
________________________________________________

- En savoir plus sur le site Internet de Littoral