Fil info

CEFCM: bilan et perspectives 2017

Évolutions de la compétence maritime en 2017 : cap sur la croissance bleue

Le CEFCM est en évolution continuelle pour satisfaire aux besoins en formation continue maritime et accompagner les mutations du secteur et l'émergence de nouvelles activités. A l'heure de la mise en place de la réforme de la formation professionnelle maritime et des opportunités offertes dans une stratégie de croissance bleue, Gaël Le Meur, présidente du CEFCM et Alain Pomes, directeur du CEFCM ont présenté ce jour un point d'étape à la fin du premier trimestre de l'année de formation et les orientations pour 2017.

 

Une grande réforme de la formation professionnelle maritime.

Depuis le 1er septembre 2016, dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle des marins entamée depuis 2012, sont mises en place des formations rénovées et des nouvelles modalités d'évaluation avec notamment l'entrée dans la filière « pont » au niveau matelot et une seule filière « machine ».

 

« Un des objectifs de la réforme, rappelle Gaël Le Meur, est de renforcer l'adéquation de la formation avec les besoins du secteur en favoriser les passerelles entre les secteurs d'activité et entre les métiers. Le CEFCM, par son expertise, son rayonnement et ses moyens humains et techniques est un atout au cœur de cette réforme ambitieuse. »

 

Alain Pomes, directeur du CEFCM met en évidence quelques-unes des conséquences de cette réforme : « Le certificat de matelot devient la porte d'entrée quasi unique pour l'accès aux métiers maritimes, explique Alain Pomes.  Il a pour objectif de rendre plus opérationnel des primo entrants qui ne bénéficient plus comme dans le passé de l'accompagnement familial dans l'acquisition de la culture et des gestes de base des compétences attendues pour un marin à bord.  Avec la refonte des cursus de formation, l'obtention du premier