Croisières et Voyages
Celebrity Apex : des hospitalisations et un plan de rapatriement en cours d’élaboration

Actualité

Celebrity Apex : des hospitalisations et un plan de rapatriement en cours d’élaboration

Croisières et Voyages
Vie Portuaire

Il y a désormais 157 personnes testées positives au Covid-19 à bord du Celebrity Apex, actuellement confiné dans le port de Saint-Nazaire. L’épidémie qui sévit sur le navire, fraîchement livré par les Chantiers de l’Atlantique, est suivie de très près par les autorités françaises. Vendredi, sur 1460 personnes présentes à bord (essentiellement des membres d’équipage et quelques sous-traitants de 65 nationalités différentes), 29 malades avaient été testés positifs au Covid-19. Face à cette situation, l’armateur du navire, le groupe américain RCCL (dont Celebrity Cruises est une filiale) a dépêché à Saint-Nazaire une équipe médicale pour renforcer celle du bord, ainsi que du matériel, dont des tests pour dépister l’ensemble du personnel du navire. Hier, l’Agence Régionale de Santé a annoncé les premiers résultats. Sur les 734 premiers tests réalisés, 157 se sont révélés positifs, 144 d’entre eux concernant des personnes asymptomatiques. Une quarantaine de malades présente désormais les symptômes du Covid-19. « Seuls les cas graves, en très petit nombre, sont hospitalisés à terre », indiquait dans la soirée la préfecture des Pays de la Loire. Deux des malades sont soignés à l’hôpital de Saint-Nazaire.

Pour mémoire, les premiers cas de Covid-19 sur le Celebrity Apex ont été testés positifs le 25 mars, quatre jours après une très controversée crew party organisée à bord. Immédiatement, des dispositions ont été prises pour éviter le développement de l’épidémie à bord, avec une désinfection générale du paquebot, une modification du système de ventilation et une dissociation des personnels en fonction du risque : « Quatre niveaux de confinement sont observés : les malades, les cas contacts (78 personnes identifiées vendredi dernier, ndlr), ceux qui ont côtoyé les cas contacts et les autres ».

L’objectif est maintenant d’évacuer le bateau à l’exception d’un noyau d’équipage qui assurera sa sécurité. Il faut faire descendre les quelques sous-traitants présents à bord et surtout rapatrier l’équipage, ce qui constitue une opération très complexe vu le nombre de personnes concernées, la diversité des nationalités (pas moins de 65) et les restrictions considérables actuellement en vigueur dans les déplacements internationaux, qu’il s’agisse d’accès aux pays mais aussi de réduction drastiques des liaisons aériennes et possibilités d'opérer des vols affrétés. « Le choix est de faire en sorte que ceux qui le peuvent regagnent leur domicile dans leur pays d'origine dès que possible, à l'exception de ceux qui doivent assurer un minimum de logistique du navire (moins de 200 personnes). Mais cela se heurte au fait que nombre de pays ont fermé leur frontière. Cela prendra donc un certain temps pour assurer le départ de la majorité de l'équipage », explique la préfecture.

Déjà, 18 personnes ont pu descendre du Celebrity Apex, alors que 5 de plus doivent quitter le navire ce mercredi 1er avril. Les autorités françaises et l’armateur travaillent actuellement sur un plan logistique qui permettra de rapatrier le gros de l’équipage.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Port de Nantes Saint-Nazaire Coronavirus (Covid-19)