Construction Navale
Celebrity Cruises : Un troisième paquebot pour le projet Edge

Actualité

Celebrity Cruises : Un troisième paquebot pour le projet Edge

Construction Navale
Croisières et Voyages

La commande au chantier STX France de deux paquebots destinés à Celebrity Cruises a été assortie d’une option pour une troisième unité. C’est ce qu’ont confié hier, lors de la présentation de l’Harmony of the Seas à Saint-Nazaire, des cadres de RCCL, maison-mère de Celebrity. Ce troisième navire serait livrable en 2022.

Longs de 300 mètres pour une largeur de 38 mètres et une jauge de 117.000 GT, les paquebots du projet Edge seront dotés de 1450 cabines. Leur design demeure pour le moment secret mais ils sont présentés comme des unités très innovantes bénéficiant de standards particulièrement élevés afin de répondre aux besoins du marché haut de gamme.

D’un coût de 1.2 milliard d’euros, les deux premiers navires doivent être livrés à l’automne 2018 et début 2020. Un troisième devrait donc s’y ajouter en 2022 et l’on peut imaginer que la série pourrait bien être encore prolongée avec un quatrième paquebot.

Il apparait en effet de plus en plus évident que les Edge assureront la succession des quatre Millennium (90.000 GT, 1000 cabines), livrés par le chantier nazairien à Celebrity Cruises entre 2000 et 2002.

 

Le Constellation du type Millennium (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

Le Constellation du type Millennium (© : MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU) 

 

Même si l’option doit encore être confirmée, cette annonce constitue une bonne nouvelle supplémentaire pour STX France, qui continue de renforcer son carnet de commandes. Celui-ci comprend, en plus des deux premiers Edge, deux paquebots géants de la classe Oasis of the Seas (227.700 GT, 2700 cabines), livrables en avril 2016 et au printemps 2018, ainsi que les deux premiers navires du projet Vista de MSC Cruises (167.600 GT, 2250 cabines). La tête de série, le MSC Meraviglia, doit entrer en service au printemps 2017 alors que son premier sistership quittera l’estuaire de la Loire en 2019. Deux autres unités, pour le moment optionnelles, devraient suivre d’ici 2022. 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)