Construction Navale
Celebrity : Vers un allongement des futurs paquebots de la classe Edge
ABONNÉS

Actualité

Celebrity : Vers un allongement des futurs paquebots de la classe Edge

Construction Navale
Croisières et Voyages

Fin octobre, les Chantiers de l’Atlantique ont livré à la compagnie américaine Celebrity Cruises le premier d’une nouvelle série de paquebots haut de gamme au design très original. Long de 306 mètres pour une largeur de 39 mètres à la flottaison et une jauge de 129.500 GT, le Celebrity Edge (J34), doté de 1467 cabines, sera suivi à l’automne 2020 par un sistership, le Celebrity Apex (K34), actuellement en cours d’assemblage à Saint-Nazaire.

Pour l’heure, Celebrity Cruises, filiale du groupe RCCL, a passé commande de deux autres paquebots de ce type (L34 et M34) et, comme nous le révélait en novembre la présidente de la compagnie, compte « prochainement » ajouter une cinquième unité à cette série.

Selon nos informations, les futurs paquebots de cette classe, à partir du troisième seront plus grands. Ils devraient, a appris Mer et Marine, intégrer une section supplémentaire et, ainsi, être plus longs d’une vingtaine de mètres. Cela permettra d’accroître leur capacité grâce à l’ajout de cabines supplémentaires. Mais ce devrait être également l’occasion d’en faire des bateaux plus vertueux sur le plan environnemental. Pour mémoire, le Celebrity Edge fonctionne pour l’heure au gasoil ou au fuel lourd, le navire étant équipé de systèmes de lavage des fumées (scrubbers) pour traiter ses émissions d’oxydes de soufre (SOx) et de pots catalytiques pour les rejets d’oxydes d’azote (NOx). Les ingénieurs des chantiers ont, par ailleurs, fait en sorte grâce à différents systèmes et une nouvelle carène plus hydrodynamique, de réduire globalement la consommation de carburant de 20% par rapport à des unités équivalentes de la génération précédente, comme les cinq paquebots de classe Solstice de Celebrity Cruises, entrés en service entre 2008 et 2012.

L’idée est maintenant, toujours selon nos informations, d’équiper les futurs Edge de générateurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié. Pour ce projet, il ne s’agit pas d’employer le GNL pour la propulsion, et donc les phases de navigation, mais pour alimenter les navires lorsqu’ils seront à quai, ce qui permettrait de limiter considérablement les émissions polluantes dans les ports, en particulier les rejets de particules fines et de CO2. La section supplémentaire qui serait ajoutée aux futurs L34, M34 et O34 permettrait notamment d’intégrer en plus des soutes à gasoil et fuel, une cuve de stockage du GNL.

Une adaptation qui pourrait également voir le jour sur les prochains paquebots géants que Royal Caribbean International, autre filiale de RCCL, compte faire construire à Saint-Nazaire.

 

 

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)